•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

7 électeurs sur 10 ont voté en Alberta

Une pancarte jaune indiquant la direction d'un bureau de vote est posée sur un trottoir. On aperçoit les jambes d'un passant qui se dirige vers ce lieu.
Avec un taux de participation de 81,8 %, les élections provinciales de 1935 sont celles qui ont le plus poussé les Albertains à se rendre aux urnes. Photo: La Presse canadienne / Jeff McIntosh
Radio-Canada

Élections Alberta annonce un taux de participation préliminaire de près de 70 % alors qu'il reste encore des bulletins de vote à dépouiller. C'est la première fois en près de 40 ans qu'une élection provinciale voit autant d'Albertains se rendre aux urnes.

« C’est [un taux] très, très élevé, a dit le directeur général adjoint des élections d'Élections Alberta, Drew Westwater. C’est du jamais vu depuis les années 1980. Depuis 1982, plus précisément. »

Lors de ces élections remontant à l’époque du premier ministre Peter Lougheed, 66 % des Albertains inscrits sur les listes s’étaient prévalus de leur droit de vote.

Le 16 avril 2019, 69,9 % des électeurs ont fait de même, estime Drew Westwater, en se basant sur les bulletins comptabilisés mercredi après-midi.

Des citoyens concernés

La professeure de sciences politiques à l’Université de l’Alberta Melanee Thomas n’en croyait pas ses yeux quand elle a pris connaissance de ces chiffres.

« Je suis née dans les années 1980, et mon intérêt pour la politique s’est forgé à l’époque de [Ralph] Klein », dit-elle.

Pendant les 14 ans où l’Alberta a été menée par ce premier ministre progressiste-conservateur (de 1992 à 2006), les taux de participation ont oscillé entre 45 et 60 %.

« Un taux de participation aussi faible est le parfait reflet d’un malaise démocratique », affirme Melanee Thomas. Un malaise qu'elle explique par le fait que l’enjeu des élections à l'époque n’était pas de remettre en question la place même du parti au pouvoir à l’Assemblée législative.

Depuis 2012, la donne a changé. Beaucoup plus disputées entre les candidats, les trois dernières élections ont ouvert la porte à l’alternance en politique, ce qui pousse les électeurs à exprimer leurs voix, selon Mme Thomas.

La popularité du vote par anticipation y est aussi pour quelque chose, ajoute Drew Westwater. C'est en particulier la possibilité de voter dans la circonscription de son choix qui a séduit les électeurs.

« Il y a 223 000 Albertains qui en ont profité, rappelle Drew Westwater. Les électeurs ont vraiment apprécié la flexibilité des moyens de vote [cette année] », mentionne-t-il.

Les résultats officiels seront annoncés à la fin du dépouillement, probablement le 20 avril, estime Élections Alberta.

Alberta

Élections provinciales