•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fiat Chrysler va investir 355 millions de dollars dans l'usine de Windsor, selon Unifor

Des travailleurs arrivent à l'usine d'assemblage Fiat Chrysler, à Windsor
L'usine d'assemblage Fiat Chrysler à Windsor Photo: La Presse canadienne / Geoff Robins
Radio-Canada

Le président national d'Unifor affirme que Fiat Chrysler Automobiles (FCA) investira 355 millions de dollars dans son usine d'assemblage de Windsor pour de futurs produits.

C'est à l'issue de sa rencontre mercredi avec des représentants de FCA pour discuter des 1500 mises à pied annoncées à l'usine de Windsor que Jerry Dias a fait cette déclaration.

C'était une bien meilleure réunion que je ne le pensais, indique M. Dias.

Il indique que le nouvel investissement doit avoir lieu au cours des 12 prochains mois.

Leur terminologie a été “pour des produits du futur”, nous verrons bien où cela nous mènera, précise-t-il.

Aucun porte-parole de la FCA n'a voulu commenter la réunion.

Le président d'Unifor, Jerry Dias, lors d'une conférence de presseLe président d'Unifor, Jerry Dias Photo : Associated Press / Carlos Osorio

Le quart de travail toujours hypothéqué

Pour Jerry Dias, cet investissement est une bonne nouvelle et démontre l'intention de FCA de poursuivre ses activités à Windsor.

Il estime toutefois qu'il est prématuré de dire s'il sera possible de préserver les 1500 emplois qui doivent être supprimés en septembre.

Suis-je optimiste que nous allons sauver le troisième quart de travail ? La réponse est non, mais je peux au moins dire que nous allons tout faire pour que cela arrive, dit-il.

Il s'attend à rencontrer de nouveau les représentants de FCA au cours des deux prochaines semaines.

Jerry Dias indique par ailleurs qu'il a communiqué avec le gouvernement fédéral pour discuter de certains des aspects de la réunion de mercredi comme le possible lissage de la production, une option qui permettrait de garder plus de personnes au travail, mais pour des quarts de travail plus courts.

Industrie automobile

Économie