•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les employés de l'Assemblée législative en voie de se syndiquer?

L'assemblée législative de la Colombie-Britannique à Victoria.
L'assemblée législative à Victoria Photo: Radio-Canada / Philippe Moulier
Radio-Canada

Le Syndicat des employés du gouvernement de la Colombie-Britannique (BCGEU) tente de convaincre une partie du personnel de l'Assemblée législative, à Victoria, de se syndiquer.

La présidente du BCGEU, Stephanie Smith, affirme que le moment est bien choisi, en raison des événements récents à l’Assemblée législative, soit le renvoi de deux hauts responsables parlementaires en raison d’allégations de dépenses excessives et injustifiées.

« Les travailleurs viennent nous voir pour plusieurs raisons, mais, souvent, parce qu’il y a de l’incertitude sur les lieux de travail, affirme-t-elle. Une convention collective procure plus de certitude, ainsi que des mécanismes de résolution des différends et des protections supplémentaires. »

Dans un rapport dévoilé en janvier, le président de l’Assemblée législative, Darryl Plecas, accuse, entre autres, le sergent d’armes Gary Lenz et le greffier Craig James d’avoir maltraité certains employés et d’avoir instauré un climat de peur au sein de l’institution, ce que nient les deux hauts responsables.

Un travail en cours

Stephanie Smith signale que le travail pour obtenir une accréditation syndicale a commencé il y a quelques semaines.

Selon la loi, 45 % des employés doivent s’inscrire pour forcer un vote sur la création d’une unité syndicale à l’Assemblée législative. Si le vote s’avère positif, l’employeur devra négocier une première convention collective.

Colombie-Britannique et Yukon

Politique provinciale