•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Consultation pour la chasse à l'orignal : Sudbury, Timmins et Hearst oubliées

Un orignal au repos dans la neige
Un orignal au repos dans la neige Photo: iStock
Miguel Lachance

Le gouvernement ontarien a annoncé jeudi la création d'un comité consultatif qui aura pour responsabilité d'élaborer des recommandations pour revoir la façon de déterminer les quotas de chasse et l'attribution des vignettes, notamment pour la chasse à l'orignal.

Dans les dernières années, des chasseurs du Nord de l’Ontario ont fortement critiqué le système d’allocation de vignettes, entre autres parce que le gouvernement ne disposait pas de données fiables sur les populations d’orignaux.

C’était le cas de Marie-Louis Pitre, le président du Club chasse et pêche de Hearst, qui soutenait en 2017 que le gouvernement octroyait trop de vignettes pour la capture d’orignaux femelles.

Nous avons écouté les chasseurs qui se disent préoccupés par le fait que la méthode actuelle, plus précisément le système de vignette de chasse à l’orignal, ne fonctionne pas pour les chasseurs et n’assure pas la viabilité de l’espèce, a déclaré le ministre des Richesses naturelles et des Forêts, John Yakabuski.

Des séances d’écoute du public seront organisées dans six villes, dont quatre dans le Nord de la province, où les chasseurs, citoyens et organismes pourront partager leurs opinions.

Les consultations

  • Saint Thomas — 21 mai 2019
  • Peterborough — 22 mai 2019
  • North Bay — 23 mai 2019
  • Sault-Sainte-Marie — 28 mai 2019
  • Thunder Bay — 29 mai 2019
  • Dryden — 30 mai 2019

Une consultation limitée

Il n’y a pas de séances prévues à Hearst, Timmins ou dans le Grand Sudbury, malgré la présence de plusieurs chasseurs insatisfaits par le système actuel dans ces régions.

Royal Polsky, le représentant régional de la Fédération ontarienne des pêcheurs et chasseurs pour la zone D, qui inclut le Grand Sudbury, se dit déçu qu’il n’y ait pas de séance dans cette ville ni dans les communautés du corridor de la route 11.

Il compte se rendre à la séance de North Bay.

M. Polsky souligne par ailleurs que la Fédération comptera un représentant sur le comité consultatif, ce qui le rassure légèrement, mais il répète que plusieurs citoyens ne pourront pas se faire entendre.

Nous afficherons un sondage en ligne à la mi-mai afin de permettre à ceux qui ne peuvent assister aux séances en personne de faire part de leurs commentaires à cette étape, a indiqué dans un courriel une porte-parole du ministère.

De son côté, le député néo-démocrate de Timmins, Gilles Bisson, ne croit pas que le comité arrivera à des recommandations qui plairont aux chasseurs.

Gilles Bisson en entrevue à Queen's Park.Le député de Timmins, le néo-démocrate Gilles Bisson. Photo : Radio-Canada

Dans un courriel, le député de l’opposition avance que les consultations sont une opération de visibilité et que le comité en arrivera à ses propres conclusions.

Les périodes de tirage de vignettes pour la chasse à l’orignal et au wapiti ont commencé hier et se terminent respectivement le 31 mai et le 10 juin.

Selon le ministère des Richesses naturelles et des Forêts, la chasse en Ontario génère une activité économique de l’ordre de 431 millions de dollars par année.

Nord de l'Ontario

Chasse et pêche