•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une application mobile aide les personnes aveugles à s’orienter à Regina

Une enseigne dans la vitre d’un commerce indique que l’application mobile du CNIB peut y être utilisée.

L'application BlindSquare facilite le déplacement de personnes malvoyantes.

Photo : Radio-Canada / Tyler Pidlubny/CBC

Radio-Canada

L'Institut national canadien pour les aveugles (CNIB) a lancé une application pour téléphones intelligents qui permet à des personnes ayant une déficience visuelle de mieux s'orienter dans le centre-ville de Regina.

L'application BlindSquare permet de se déplacer grâce à des informations transmises par Bluetooth depuis des balises installées en ville.

La responsable du programme de défense des droits à CNIB, Ashley Nemeth, dit bien connaître les défis lorsqu'elle se déplace avec son chien-guide.

« J’évite, autant que possible, la 12e Avenue parce que les voitures et les piétons circulent au même niveau. Je ne peux donc pas savoir si je suis sur la voie des voitures ou si je suis dans un endroit sécuritaire », déplore-t-elle.

Ce projet financé par un don anonyme facilite et rends plus sûrs les déplacements, notamment au parc Victoria et au City Square Plaza.

« Avec cette application, je peux marcher dans le parc en sachant où je me rends. J’ai une meilleure idée de ce qui m’entoure. Je peux alors vraiment participer aux activités dans le centre-ville », se réjouit Ashley Nemeth.

« Elle ne pose aucun problème »

Le CNIB a pu installer des balises dans l’hôtel de ville, la Bibliothèque de Regina et dans ces entreprises : The Copper Kettle, O'Hanlons, Pressed Sandwich et SaskPower.

Anna Gardikiotis fait partie de la famille propriétaire du restaurant The Copper Kettle et du pub O’Hanlons. Pour elle, la balise « ne pose aucun problème ».

« Nous voulons accueillir toute sorte de gens dans le centre-ville », lance-t-elle.

Elle explique que sa participation à ce projet lui a donné une plus grande compréhension de la question de l’accessibilité dans le centre-ville.

Elle encourage d’autres commerces à participer à ce projet.

Souhait d’une expansion

La directrice générale de la fondation CNIB en Saskatchewan, Christall Beaudry, dit que le parc Victoria est le premier parc d’une ville canadienne où ce projet a été réalisé : « On aimerait le rendre accessible dans plus d’endroits de la ville. »

Christall Beaudry explique que l’application pourrait être utilisée dans les magasins, ou encore dans les stades pour aider les personnes malvoyantes à trouver leur siège. « Cela changerait vraiment la donne pour les personnes malvoyantes », assure-t-elle.

Le don anonyme financera les dépenses pour la première année du projet.

Avec les informations de Cory Coleman, CBC

Saskatchewan

Santé publique