•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'élimination d'un programme d'aide provincial aux étudiants postsecondaires dénoncée au campus de Shippagan

Les étudiants universitaires, à Shippagan, se préparent pour leurs examens

Les étudiants universitaires, à Shippagan, se préparent pour leurs examens

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

Radio-Canada

Au campus universitaire de Shippagan, les étudiants sont un peu sous le choc. Ils viennent d'apprendre que le gouvernement provincial a éliminé un programme d'aide financière pour les familles à revenu modeste.

Plus de la moitié des étudiants du campus de Shippagan ont profité de ce programme en 2017-2018.

On est arrivés ici pour étudier, puis en ouvrait Facebook, tout le monde a vu cette nouvelle-là, indique Annie-Caude Dugas, étudiante en administration. C'est comme ça qu'on l'a appris. Je connais du monde qui se fiaient pas mal là-dessus pour aller aux études. Pour beaucoup de familles, c'était leur moyen. Là, il va falloir qu'ils se trouvent d'autres alternatives.

Annie-Claude Dugas et Sandrine Desjardins

Annie-Claude Dugas et Sandrine Desjardins

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

Sandrine Desjardins, également étudiante en administration, bénéficiait de ce programme.

Il y en a beaucoup qui n'ont pas les moyens de se rendre à l'université, dit-elle. Cet argent, ça les aidait beaucoup. Une bonne partie de mes frais de scolarité était payée avec ça.

La présidente de l'Association étudiante de l'UMCS, Michelle Kearney, a été renversée. Quand j'ai vu la nouvelle, j'étais comme en choc, affirme-t-elle. Surtout quand j'ai vu le nombre d'étudiants qui bénéficiaient du programme. Ça m'a surpris et j'étais comme découragée. Dans la communauté, c'est certain que ça pourrait avoir un effet à long terme au niveau des emplois. Les étudiants qui sont actuellement au secondaire ne voudront peut-être pas s'inscrire à une institution postsecondaire en raison de ces coupures-là.

Michelle Kearney, présidente de l'Association étudiante du campus universitaire de Shippagan

Michelle Kearney, présidente de l'Association étudiante du campus universitaire de Shippagan

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

Le président sortant de l'association étudiante, Samuel Haché, indique clairement que les principaux intéressés sauront se faire entendre haut et fort publiquement très bientôt.

On n'a pas eu l'occasion de parler aux élus conservateurs, fait-il savoir. On est un peu abasourdis par la nouvelle. Mais dans les prochaines semaines, ou peut-être même dans les prochains jours, il y aura des contacts avec eux pour obtenir des explications. C'est sûr qu'il y aura des réactions publiques.

Nouveau-Brunswick

Éducation