•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un Montréalais accusé de proxénétisme à Québec

Les symboles de la justice : le marteau et la balance.
L'accusé devra demeurer chez sa mère, à Montréal, pendant la durée du processus judiciaire. Photo: iStock / Cristian Baitg
Yannick Bergeron

Un résident de Montréal qui aurait forcé une jeune femme de 22 ans à se prostituer à Québec fait face à des accusations de proxénétisme.

Jean Richard Auguste a comparu ce matin avant d'être remis en liberté sous condition.

Il était dans la mire de la police de Québec à la suite de la dénonciation d'un citoyen concernant des activités louches dans une résidence de la Haute-Ville.

L'enquête a été menée par l'Équipe intégrée de lutte contre le proxénétisme (EILP), qui a réussi à créer un lien de confiance avec la présumée victime.

Selon le service de police, la jeune femme était sous le joug de Jean Richard Auguste.

Ce dernier est également accusé de voies de fait causant des lésions sur la jeune femme.

L'accusé a dû verser une caution de 3000 $ pour recouvrer sa liberté et il devra demeurer chez sa mère, à Montréal, pendant la durée du processus judiciaire.

Un autre condition lui interdit de se trouver en présence d'enfants de moins de 16 ans.

Son dossier reviendra devant le tribunal au mois de juin.

Depuis le début de l'année, six personnes ont été arrêtées à Québec pour des accusations reliées au proxénétisme.

L’Équipe intégrée de lutte contre le proxénétisme qui s'attaque à ce type de crime est le fruit d'une collaboration entre différents corps policiers.

La Direction des enquêtes criminelles de la Sûreté du Québec coordonne l’EILP, et le Service de police de la Ville de Montréal en assume l’opérabilité tactique.

Cette équipe regroupe également des enquêteurs de la Gendarmerie royale du Canada, du Service de police de la Ville de Québec, du Service de police de la Ville de Laval, du Service de police de la Ville de Gatineau et du Service de police de l’agglomération de Longueuil.

Québec

Justice et faits divers