•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

United Airlines parie sur un retour dans le ciel cet été du Boeing 737 MAX

L'empennage-arrière de deux avions 737 MAX de Boeing
Deux Boeing 737 MAX 8 sur le tarmac d'un aéroport international Photo: Associated Press / Ted S. Warren
Agence France-Presse

La compagnie aérienne américaine United Airlines a indiqué mercredi s'attendre à ce que le Boeing 737 MAX soit de nouveau autorisé à voler dès cet été et à ce que les livraisons reprennent avant la fin de l'année.

« Des appareils [supplémentaires] devaient nous être livrés cette année. Nous comptons toujours les réceptionner cette année », a déclaré Gerald Laderman, le directeur financier de la compagnie United lors d'une conférence téléphonique avec les analystes financiers.

La compagnie, qui exploite déjà 14 Boeing 737 MAX, devait se faire livrer cinq exemplaires supplémentaires au deuxième trimestre en cours et 11 au troisième trimestre.

La livraison de ces appareils pourrait s'étaler au quatrième trimestre, a indiqué M. Laderman, alors que Boeing a suspendu temporairement les livraisons du 737 MAX et a réduit la production.

La flotte des 737 MAX, locomotive des ventes de Boeing, est clouée au sol depuis mi-mars après qu'un appareil de ce type, exploité par Ethiopian Airlines, se fut abîmé au sud-est d'Addis-Abeba quelques minutes après le décollage, faisant 157 morts.

Ce drame est survenu un peu plus de cinq mois après l'accident d'un 737 MAX de Lion Air ayant fait 189 morts.

Dans les deux accidents, le système anti-décrochage MCAS a été mis en cause. Boeing travaille actuellement sur des modifications de ce logiciel afin d'obtenir des régulateurs la levée de l'interdiction de voler frappant le 737 MAX.

L'agence fédérale de l'aviation américaine (FAA) a indiqué mardi avoir jugé « acceptables » de premiers changements proposés par Boeing, notamment la formation des pilotes.

L'avionneur doit encore soumettre le correctif au MCAS, le régulateur lui ayant demandé de revoir sa première copie.

Cette décision a conduit United Airlines, American Airlines et SouthWest, soit les trois compagnies aériennes américaines exploitant le 737 MAX, à annuler des vols sur une bonne partie de l'été. Les annulations effectuées par United vont jusqu'à début juillet.

Interrogés sur une éventuelle indemnisation par Boeing, les dirigeants de la compagnie aérienne ont éludé la question.

« Pour l'instant, nous sommes concentrés à aider les régulateurs et Boeing pour résoudre cette situation », a déclaré Gerald Laderman.

Et d'ajouter : « Boeing a toujours été un gros partenaire pour nous pendant de nombreuses décennies [...] Nous en parlerons avec Boeing et je m'attends, comme ça a toujours été le cas, à ce que nous trouvions une solution satisfaisante pour les deux parties ».

Il a rappelé que United et Boeing avaient trouvé un compromis après l'immobilisation au sol pendant quatre mois en 2013 du long-courrier 787 Dreamliner.

Industrie aéronautique

International