•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle plateforme pour les films indépendants canadiens

Les séries de films disponibles sur la plateforme VUCAVU.

Les films datent de toutes les époques, 1975 pour le plus ancien et 2016, pour le plus récent.

Photo : https://vucavu.com

Radio-Canada

Le Winnipeg Film Group, en collaboration avec le Conseil des arts du Canada, a pu traduire en français une trentaine de films qui seront offerts en ligne gratuitement, pour un temps limité, sur la plateforme VUCAVU.

Les films seront offerts dans le cadre de la série Traduction fidèle.

« Le but était de permettre le rayonnement de ces films », dit la gestionnaire de communauté et de programmes de la nouvelle plateforme de distribution en ligne VUCAVU, Jacquelyn Hébert.

La nouvelle plateforme, qui est bilingue, regroupe les catalogues de huit distributeurs indépendants de films et vidéos à travers le pays.

Selon Mme Hébert, le but de l’initiative est de présenter des films et vidéos canadiens à l’ère du numérique.

Elle explique également que les personnes intéressées peuvent s’inscrire et regarder gratuitement les films pour une période limitée. Lorsque la période d’essai sera terminée, les cinéphiles pourront regarder chaque film pour un coût variant de 1 $ à 5 $.

La majorité des films et des vidéos offerts sur ce site sont d’une durée d’environ 10 minutes.

Les films sont de toutes les époques : le plus vieux date de 1975, et le plus récent a été réalisé en 2016.

« Il y a des films de partout et dans plusieurs langues », précise Jacquelyn Hébert.

Les films de plusieurs réalisateurs et réalisatrices bien connus au Manitoba se retrouvent sur la plateforme de visionnement. On peut y voir notamment des productions de Rhayne Vermette, de Danielle Sturck et de Caroline Monnet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Arts médiatiques