•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa investit dans un immeuble à logements réservé aux étudiants sur le Plateau

Une maquette du projet.
L'immeuble sera construit au 3499, avenue Papineau. Photo: UTILE
Jérôme Labbé

Le gouvernement fédéral annonce un investissement de 3 millions de dollars dans la construction d'un immeuble de logements abordables réservé aux étudiants, qui sera érigé prochainement sur l'avenue Papineau, à Montréal.

Le financement du projet est donc assuré, ce qui a permis au promoteur, l'organisme UTILE (Unité de travail pour l'implantation de logement étudiant), d'organiser une première pelletée de terre mercredi après-midi.

Les 3 millions de dollars provenant d'Ottawa seront investis via la Société canadienne d'hypothèque et de logement (SCHL).

Le ministre responsable, Jean-Yves Duclos, s'est d'ailleurs déplacé à Montréal pour procéder à la cérémonie, à laquelle la mairesse Valérie Plante avait aussi été conviée.

Le projet, baptisé « Note des bois », est évalué à 18 millions de dollars. D'abord estimé à 14 millions, il a été revu à la hausse après un appel d'offres au terme duquel les soumissions reçues ont été 50 % plus élevées que prévu.

Un projet singulier

L'immeuble sera érigé au 3499, avenue Papineau – un terrain acquis par l'UTILE en 2016. Il abritera 90 logements allant du studio au six et demi. Au total, 144 étudiants devraient pouvoir y loger.

Même si le bâtiment sera construit dans l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal, les appartements seront loués en priorité aux étudiants de l'Université Concordia, au centre-ville. Ceux-ci ont d'ailleurs investi 1,85 million de dollars dans le projet via un fonds – le Fonds communautaire de logement étudiant (CLÉ) – mis sur pied après l'échec de l'Îlot Voyageur. Ce fonds d'investissement est le premier à se consacrer exclusivement au logement étudiant abordable au Québec.

La construction de l'immeuble devrait théoriquement être terminée pour l'été 2020. Les candidatures devraient être acceptées à partir de janvier prochain sur le site du projet (Nouvelle fenêtre). Les loyers devraient être offerts à un prix de 5 % à 15 % plus bas que ceux du marché.

Il ne s'agira pas de résidences universitaires à proprement parler, mais plutôt d'une coopération d'habitation composée de logements « normaux » réservés aux étudiants, explique Francis Boucher, attaché de presse pour l'UTILE.

Ce type de logement pour étudiants n'existe pratiquement pas.

Francis Boucher, attaché de presse pour l'UTILE

Une dizaine d'autres partenaires participent au projet, dont la Caisse d'économie sociale, qui a avancé à elle seule la somme de 7 millions de dollars.

La Ville de Montréal a quant à elle prévu 1,6 million de dollars dans son budget pour donner un coup de pouce au projet. Cette contribution permettra à l'administration Plante de se rapprocher de son objectif de construire 12 000 logements sociaux et abordables d'ici la fin de son mandat.

Une première participation de 500 000 $ avait été promise sous l'ère Coderre, en 2017, mais elle a été réévaluée en octobre dernier dans la foulée des hausses de coûts de construction constatées après l'ouverture des soumissions.

Grand Montréal

Éducation