•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’enfouissement des fils électriques dans le Vieux-Hull commencera à la fin de l’été

Des terrasses sur la rue Laval à Gatineau lors d'une journée ensoleillée
Les travaux de revitalisation au centre-ville sur les rues Laval-Kent-Aubry comprennent trois phases (archives). Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Une des étapes les plus importantes du réaménagement des rues Laval, Aubry et Kent, dans le Vieux-Hull, doit finalement commencer à la fin de cet été, après plusieurs reports.

La Ville de Gatineau a autorisé mercredi l'achat de servitude dans ce secteur pour permettre d'amorcer l'enfouissement des fils électriques. Ces travaux se poursuivront jusqu'en 2022 – soit un an plus tard que prévu – alors que tout le réseau sera enfin sous terre.

La dernière étape du projet, qui consiste en des aménagements de surface et au retrait des poteaux électriques, sera aussi réalisée durant la même période.

Pour limiter les répercussions sur les commerçants du centre-ville de Gatineau, la Municipalité a prévu des mesures d'atténuation.

Il va y avoir un séquencement, notamment la zone commerciale par rapport à la zone un peu plus résidentielle de la rue Laval, explique le conseiller du district de Hull-Wright et président du comité exécutif, Cédric Tessier. Vraiment, il y a un souci de faire plaisir à tout le monde là-dedans.

On est à l’écoute des commerçants et on essaie de trouver des séquences qui peuvent plaire à tout le monde.

Cédric Tessier, conseiller du district de Hull-Wright et président du comité exécutif

Des commerçants tenus informés

De son côté, Vision centre-ville confirme que la Municipalité a tenu compte du point de vue des commerçants du secteur touché pour établir son calendrier des travaux.

Ainsi, l’enfouissement des fils commencera à la fin de l’été pour nuire le moins possible aux commerces à proximité. On évite les travaux dans les mois les plus achalandés, précise le directeur général de l’organisme, Stefan Psenak.

Nos membres commerçants, tenanciers, restaurateurs visés étaient d’accord avec cette proposition-là.

Stefan Psenak, directeur général de Vision centre-ville

Il faut tenir compte aussi des échéanciers d’Hydro Québec sur lesquels on n’a aucune influence, ajoute-t-il. C’est comme un jeu de domino [et] les saisons de travaux sont assez courtes.

Tout le monde a hâte que ce soit terminé. Néanmoins, tout le monde sait que ça vaut les désagréments, conclut M. Psenak. On ne parle pas juste d’une réfection de chaussée. On parle d’embellissement d’un quartier.

Le détail des étapes à venir (phases 2 et 3)

Les travaux suivront un échéancier précis :

  1. Les travaux d’excavation pour enfouir les fils du réseau aérien d’utilités publiques (prévus en 2019 et en 2020)
  2. Le câblage (Hydro-Québec)
  3. Le branchement privé des fils souterrains (Ville de Gatineau)
  4. Les travaux de raccordement et la modification des entrées de Bell et Vidéotron
  5. Le démantèlement du réseau filaire aérien (Hydro-Québec)
  6. Les travaux d’aménagement de surface (Ville de Gatineau)
  7. Les travaux d’aménagement ponctuels à la suite de l’enlèvement des poteaux électriques

Le coût total des travaux de revitalisation du centre-ville de Gatineau s'élève à environ 13,6 millions de dollars.

Avec les informations de Nathalie Tremblay

Ottawa-Gatineau

Politique municipale