•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

114 M$ pour protéger la Nouvelle-Écosse contre les inondations

Route couverte de pierre et frappée par des vagues.

La route menant à Lawrencetown Beach, en Nouvelle-Écosse, est balayée par les vagues le 3 mars 2018.

Photo : CBC / Paul Palmeter

Radio-Canada

Avec l'aide du fédéral, la Nouvelle-Écosse entreprendra la modernisation de son réseau vieillissant de digues et d'aboiteaux afin de se protéger contre les risques accrus d'inondation.

La province et le gouvernement fédéral se partageront à parts égales un financement de 114 millions $ afin d’améliorer plus de 64 kilomètres de digues sur la côte ouest de la Nouvelle-Écosse et le long de la route 101.

Une récente étude d’une équipe de géographes de l’Université Saint Mary’s, à Halifax, révélait qu’en cas de forte onde de tempête et de hautes vagues dans la baie de Fundy, l’eau pourrait passer par-dessus environ 70 % des 241 kilomètres de digues de la Nouvelle-Écosse.

La fréquence des ondes de tempête et les événements météorologiques violents sont devenus une préoccupation majeure en Nouvelle-Écosse ces dernières années et plusieurs communautés s’activent déjà pour améliorer leur protection face aux risques d’inondations.

La ministre fédérale du Développement économique rural et députée de South Shore–St. Margarets, Bernadette Jordan, a annoncé l’investissement mercredi à Grand Pré, là où les Acadiens ont construit leurs aboiteaux au 17e siècle pour irriguer leurs cultures.

Selon Mme Jordan, ces projets de modernisation des digues amélioreront non seulement la sécurité des citoyens, dont ceux des communautés autochtones, mais vont accroître la protection des sites historiques, des nombreux vignobles de la région, et de quelque 20 000 hectares de terres agricoles.

L'eau s'écoule de l'aboiteau sur la rivière LaPlanche près d'Amherst, Nouvelle-Écosse.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

À marée basse, l'aboiteau construit en 2017 sur la rivière LaPlanche, à Amherst en Nouvelle-Écosse, permet à l'eau de s'écouler vers le large.

Photo : Radio-Canada / Michel Nogue

Ces projets protégeront plus de 60 collectivités de la Nouvelle-Écosse contre les inondations côtières causées par des tempêtes violentes, l'élévation du niveau de la mer et d'autres événements environnementaux, selon Bernadette Jordan.

Le remplacement de l'aboiteau et l'amélioration du pont-jetée de la rivière Avon sont des éléments clés pour achever l'élargissement à quatre voies de la route 101 dans la région de Windsor, a ajouté de son côté Lloyd Hines, le ministre des Transports et du Renouvellement de l’infrastructure en Nouvelle-Écosse.

L’investissement annoncé mercredi servira à réaliser ces projets d’amélioration des infrastructures au cours des dix prochaines années.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouvelle-Écosse

Changements climatiques