•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Après l’annonce d’un documentaire, Beyoncé lance un album-surprise

Beyoncé chante sur scène entourée de ses danseuses.

Beyoncé sur scène au festival Coachella, en Californie, le 14 avril 2018.

Photo : Getty Images / Larry Busacca

Radio-Canada

C'est typique de Beyoncé. Connue pour travailler dans le plus grand des secrets et pour dévoiler ses œuvres sans crier gare, voilà qu'elle récidive : après avoir annoncé la diffusion du documentaire Homecoming sur Netflix la semaine dernière, la chanteuse a lancé mercredi matin un nouvel album enregistré en spectacle également intitulé Homecoming.

Celle qui « perfectionne l’art de dévoiler des albums-surprises » depuis le lancement de Lemonade et d'Everything is Love, qu’elle a réalisé avec son mari Jay-Z, a (encore) su surprendre ses fans – et les médias – en annonçant la sortie de Homecoming au petit matin.

On attendait plutôt la diffusion du documentaire de sa prestation au festival Coachella de 2018, également prévue pour le 17 avril.

L'album Homecoming restitue donc ces fameux concerts du festival de Coachella 2018.

Parmi les 40 titres de cet album figure une chanson inédite, enregistrée en studio, qui est une reprise de Before I Let Go. Ce titre du groupe R'n'B Maze est initialement sorti en 1981.

Deux concerts marquants

Impliquant des moyens colossaux, avec près de 200 personnes sur scène, les deux concerts de Beyoncé à Coachella ont été salués comme les plus marquants de sa carrière.

L'ouverture, avec une fanfare de plus de 40 pièces et une chorégraphie très recherchée, exécutée au millimètre, restera comme un moment d'anthologie, symbole d'un spectacle bourré de références à la culture noire.

La performance représentait une sorte de rétrospective de la carrière de Beyoncé Knowles, entamée il y a plus de 20 ans avec la sortie du premier album de son groupe Destiny's Child, en 1997.

Sur scène avec Jay-Z et le reste des membres de Destiny's Child

Beyoncé avait d'ailleurs profité des deux concerts, les 14 et 21 avril 2018, pour reformer brièvement le groupe et interpréter quelques-uns de ses tubes, notamment Say My Name.

L'époux de la chanteuse, le rappeur Jay-Z, avait également fait une apparition, accompagnant Beyoncé sur le titre Déjà Vu.

Beyoncé avait enchaîné les tenues, également des références à la culture noire ainsi qu'à la reine égyptienne Néfertiti, dont certains chercheurs ont avancé qu'elle avait la peau noire.

Après avoir régulièrement accordé la priorité de ses sorties à la plateforme de musique en ligne dont son mari est actionnaire majoritaire, Tidal, Beyoncé a, cette fois, choisi de mettre en ligne l'album sur tous les grands services de musique en continu.

Avec les informations de New York Times, et AFP

Musique

Arts