•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Drame familial à La Tuque : des citoyens se recueillent

Des bougies, des fleurs et de photos ont été déposées devant la maison où le drame s'est déroulé.
Des bougies, des fleurs et des photos ont été déposées devant la maison où le drame s'est déroulé. Photo: Sharell Bolduc
Radio-Canada

Une soixantaine de personnes, principalement des amis et des collègues de Marie-Ève Naud, morte en début de semaine à la suite de ce qui semble être un drame familial, se sont reccueillies devant les maison qui a été le théâtre d'une partie du drame. Des bougies, des fleurs, des peluches et des photos y ont été déposées sur les lieux.

C’est une citoyenne qui affirme bien connaître la famille Naud, Sharell Bolduc, qui a lancé un appel au recueillement sur les réseaux sociaux. Les résidents ont commencé à affluer vers 19 h devant la maison de la rue des Acacias, située dans un quartier résidentiel.

Des gens se recueillent devant une maison et y déposent de fleurs. Une soixantaine de personnes se sont recueillies devant la maison où le drame se serait produit. Photo : Sharell Bolduc

Selon l’instigatrice, l’émotion sur place était palpable. Elle raconte que plusieurs personnes s’expliquent mal les circonstances du drame et tenaient à être présentes en guise de solidarité et de compassion envers la famille ébranlée.

Avec les informations de Marie-Pier Bouchard

Mauricie et Centre du Québec

Justice