•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Taxi : les personnes handicapées pas consultées et inquiètes

Office des personnes handicapées.
Office des personnes handicapées Photo: Radio-Canada / Jean-François Dumas
La Presse canadienne

70 % du transport adapté se ferait en taxi à Sherbrooke, mais des personnes handicapées se plaignent de ne pas avoir été invitées aux consultations sur la déréglementation de l'industrie du taxi. Elles sont inquiètes et ignorent ce qu'il adviendra de leur moyen de transport avec cette réforme.

En entrevue mardi, Claude Guimond, directeur général de la Confédération des organismes de personnes handicapées du Québec, affirme que les personnes qu'il représente et qui ont des limitations fonctionnelles se sentent exclues.

Ni l'Office des personnes handicapées, ni sa Confédération des organismes de personnes handicapées, ni la Commission des droits de la personne ne sont sur la liste des participants à cette consultation, alors qu'ils ont une expertise en la matière, a-t-il fait valoir.

M. Guimond souligne que 85 % des déplacements journaliers du transport adapté à Montréal se fait par taxi, 80 % à Québec.

Il déplore le fait que le manque de consultation de ces organismes crée de l'insécurité. Ces gens, dit-il, ont besoin d'être rassurés.

Estrie

Transports