•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le quart des bâtiments de la Ville de Sherbrooke en mauvais état

L'indice de vétusté du Théâtre Granada est très élevé, selon la Ville de Sherbrooke. On voit ici la façade avant du bâtiment.

L'indice de vétusté du Théâtre Granada est très élevé, selon la Ville de Sherbrooke.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le quart des édifices qui appartiennent à la Ville de Sherbrooke sont en mauvais ou très mauvais état. Seulement pour ces bâtiments, il en coûterait 16 millions de dollars en cinq ans pour réaliser les travaux nécessaires.

Au total, 259 bâtiments sont la propriété de la Ville de Sherbrooke. Leur moyenne d'âge est de 47 ans.

Il y a eu beaucoup de construction en même temps dans les années 60 et 70. Le parc immobilier a atteint une certaine maturité, constate la directrice du service de l'entretien et de la voirie, Guylaine Boutin.

Au fil du temps, certains travaux sont devenus essentiels. Ça met pas en doute la fonctionnalité ou la sécurité de l'édifice, mais si on veut le maintenir en état, il y a de l'argent à investir, affirme-t-elle.

Le Théâtre Granada fait partie des bâtiments qui ont grandement besoin d'une cure de jouvence. Pour l'illustrer, Guylaine Boutin utilise l'indice de vétusté. Si vous avez une maison de 300 000 $ et que vous avez à mettre 30 000 $ pour changer la toiture, ça fait un indice de vétusté de 10 %. À 10 %, votre maison est encore en bon état, illustre-t-elle.

Dans le cas du Granada, par rapport à sa valeur, on a un indice des vétusté de 59 %. Il y a beaucoup de chose à faire, c'est pour ça qu'il est en très mauvais état.

Guylaine Boutin, directrice du service de l'entretien et de la voirie

Au Théâtre Granada seulement, le coût des travaux nécessaires s'élève à 3,2 millions de dollars. En tout, 72 correctifs sont suggérés et certains sont très coûteux. La restauration qui est plus majeure, c'est le plafond et l'éclairage. On parle d'un montant de 470 000 $, résume-t-elle.

Pour la directrice du Granada, cependant, la situation est loin d'être catastrophique. Même si elle considère que le Théâtre est en bon état malgré son indice de vétusté, Suzanne-Marie Landry croit que l'exercice démontre plutôt l'importance d'investir dans les édifices patrimoniaux.

C'est un édifice qui date de 1929, donc c'est normal qu'il y ait des travaux à faire. Il y a eu des années où il n'y a pas eu de travaux du tout, ça a été presque abandonné dans les années 80.

Nous, on est là pour en prendre soin. On en prend un soin méticuleux, on le respecte et on l'aime cet édifice-là.

Suzanne-Marie Landry, directrice du Théâtre Granada

D'autres bâtiments en mauvais état

Le chalet du Mont-BellevueAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le chalet du Mont-Bellevue fait partie des bâtiments qui sont en mauvais état, note la Ville de Sherbrooke

Photo : Radio-Canada

Le chalet du Mont-Bellevue fait également partie des bâtiments à rénover, selon l'analyse de la Ville de Sherbrooke. Des investissements seront aussi nécessaires dans plusieurs arénas, dont le Centre récréatif de Rock-Forest, le Centre Julien-Ducharme et le Centre récréatif Ivan-Dugré.

Est-ce qu'on mettait déjà de l'argent? Oui, mais on n'en mettait pas suffisamment pour les actifs qu'on avait. Le retard qu'on avait, oui on va essayer de le rattraper et on va demander de l'aide au niveau du gouvernent. On n'est pas la seule ville, soutient le maire Steve Lussier.

L'analyse permettra aux élus d'établir leurs priorités. Des conseillers se posent d'ailleurs des questions quant à l'avenir de certains bâtiments. Est-ce qu'on a trop de bâtiments? Ils en ont déjà répertorié trois ou quatre ou cinq qu'on pourrait démolir, note le conseiller du district de l'Université, Paul Gingues.

La Ville de Sherbrooke envisage de consacrer de 6 à 8 millions de dollars par année pour maintenir son parc immobilier.

Avec les informations de Marie-Hélène Rousseau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Infrastructures