•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La grande région d’Ottawa et de Gatineau se prépare aux inondations

Les sacs de sable sont empilés au parc Louis-Roy.
La Ville de Gatineau avait distribué au printemps 2018 des sacs de sable aux résidents menacés d'inondation (archives). Photo: Radio-Canada / Jonathan Dupaul
Radio-Canada

Les résidents de l'Outaouais et de la région d'Ottawa doivent se préparer à d'éventuelles inondations dans les prochains jours. D'importantes quantités de pluie sont prévues dès jeudi. Combinées à la fonte des neiges, les précipitations augmenteront rapidement les niveaux et les débits déjà en forte hausse.

Les seuils d'inondations mineures [soit le 0-2 ans, NDLR] seront dépassés dans les secteurs vulnérables allant du lac Coulonge à la région de Montréal au cours de la fin de semaine [de Pâques], explique la Commission de planification de la régularisation de la rivière des Outaouais dans un communiqué.

Ce que le comité surveille le plus, c'est la rapidité de la fonte des neiges et l'effet qu'auront les précipitations prévues sur la hausse des niveaux des cours d'eau, a précisé Manon Lalonde, ingénieure à la commission, en entrevue mercredi à l'émission Les matins d'ici.

Des secteurs le long du cours d’eau sont particulièrement plus à risque :

  • lac Coulonge
  • lac des Chats
  • lac Deschênes – Britannia
  • Pointe-Gatineau
  • Ottawa – Cumberland
  • Rockland
  • Thurso

On attend beaucoup de pluie en fin de semaine et de la chaleur, ce qui fait que les niveaux d'eau pourraient atteindre les niveaux de la première crue en 2017, donc la crue d'avril, souligne de son côté le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin.

Les niveaux d'eau [...] demeureront toutefois sous les niveaux de pointe observés au mois de mai 2017, nuance le CRVO.

On arrive dans la zone jaune, la zone où on commence à être plus vigilants.

Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau

Les équipes de la Ville de Gatineau effectuent une vigie sur l’ensemble du territoire pour évaluer la situation et réagir rapidement. La Municipalité fera le point sur la situation tous les jours.

Les résidents de Gatineau sont invités à consulter le site gatineau.ca/crue (Nouvelle fenêtre) et à s'abonner aux alertes par texto et par courriel.

Ce qui est le plus crédible, à ce moment-ci, ce sont des pointes semblables à 1998 ou à la première des deux crues de 2017, qui avait eu lieu en avril, a soutenu Mme Lalonde, à titre comparatif.

Des sacs de sable pour des secteurs de Gatineau

À Gatineau, les secteurs les plus à risque sont ceux touchés par les inondations d’avril 2017. Les citoyens des zones visées sont invités à venir chercher des sacs de sable pour protéger leur résidence dès 13 h mercredi.

Tous les citoyens des zones concernées ont déjà reçu depuis un certain nombre de semaines un dépliant qui décrit l'ensemble des choses à faire pour que les citoyens se préparent eux-mêmes, rappelle le maire de Gatineau. On le sait que la Ville peut faire et doit faire beaucoup, mais les citoyens ont aussi une responsabilité de se protéger eux-mêmes.

Se basant sur les inondations de 2017, il ajoute que les sacs de sable doivent servir à protéger des maisons, pas des jardins, pas des cabanons. On a un certain nombre de sacs, il faut vraiment que ça aille aux endroits où c'est urgent d'abord.

Situation sous tension du côté d’Ottawa

De son côté, l’Office de protection de la nature de la vallée Mississippi a publié un avertissement d’inondation pour le lac Dalhousie. L’organisme surveille également la rivière Clyde et le lac Mississippi. Le niveau des eaux pourrait augmenter de 30 à 50 mm supplémentaires d’ici quelques jours, s’approchant, voire dépassant, les niveaux du printemps 2017.

L'Office de protection de la nature de la vallée Rideau est également sur un pied d’alerte. L’organisme rapporte que le seuil d’inondation est presque atteint dans le secteur supérieur du bassin versant (Bob’s Lake, Christie Lake, Tay River et Wolfe Lake).

Les organismes de surveillance invitent la population à la plus grande prudence près des cours d’eau. Les gouvernements provinciaux surveillent également la situation de près.

Ottawa-Gatineau

Conditions météorologiques