•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les nouvelles règles sur la gouvernance, « un pas vers plus de transparence », assure le maire de Gatineau

Le maire de Gatineau en conférence de presse en marge d'une réunion de l'UMQ à Gatineau.
Le maire Maxime Pedneaud-Jobin (archives). Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Séances à huis clos, rencontres de travail, réunions des commissions et des comités... Les règles entourant la gouvernance à la Ville de Gatineau ont franchi une nouvelle étape en vue de leur clarification, mardi soir, alors qu'a été déposé un avis de présentation sur les règles concernant les forums de discussion des élus.

Selon la proposition présentée aux élus du conseil municipal, chaque comité et commission de la Ville devra soumettre aux élus un plan d’action de deux ans. Au terme de cette période, les représentants de ces forums de discussions devront produire un rapport pour rendre compte du travail accompli.

Pour le maire Maxime Pedneaud-Jobin, il s’agit [d’] un pas vers plus de transparence qui survient de au terme de plusieurs années de travail. Les élus ont longtemps planché sur le dossier dans les derniers mois, notamment lors d’une retraite fermée en novembre où il a beaucoup été question des rencontres à huis clos.

L’avis de présentation déposé mardi soir clarifie d’ailleurs les paramètres régissant les séances de travail publiques et celles qui se dérouleront derrière des portes closes.

Par exemple, bon nombre de rencontres du Comité consultatif d’urbanisme et de la Commission de développement économique se feraient à huis clos.

Même si les conseillers discutent de la question depuis plusieurs mois, un certain doute persiste chez certains. C’est le cas pour Louise Boudrias, qui représente le district du Parc-de-la-Montagne-Saint-Raymond. Elle soulignait encore il y a deux semaines ses réticences quant à la tenue de rencontres à huis clos.

Les conseillers municipaux de la Ville de Gatineau ne voteront pour l’entériner qu’à leur réunion du mois de mai.

Ottawa-Gatineau

Politique municipale