•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’UQAR étudiera l’impact des changements climatiques sur la forêt boréale

Des arbres dans une forêt boréale.

Des arbres dans une forêt boréale

Photo : iStock

Radio-Canada

L'Université du Québec à Rimouski (UQAR) vient de signer une entente de partenariat avec l'Institut nordique du Québec et la Station Uapishka de Pessamit sur la Côte-Nord pour réaliser des travaux scientifiques sur la nordicité.

Grâce à cette entente, les chercheurs de l'UQAR pourront faire leurs recherches à partir de la Station Uapishka, située en bordure du réservoir Manicouagan, à Manic 5.

Le vice-recteur à la formation et à la recherche, François Deschênes, explique que les travaux de recherche porteront entre autres sur l'impact des changements climatiques sur la forêt boréale de la partie nord-est du Québec.

Il y a toute la question des espèces, que ce soit sur terre ou dans les lacs, les variations de température peuvent avoir des effets sur leur métabolisme, donc qu’en est-il?

François Deschênes, vice-recteur à la formation et à la recherche

Les chercheurs s'intéresseront aussi à la biodiversité et à l'effet du froid sur les différentes espèces.

Bas-Saint-Laurent

Recherche