•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coyotes observés à Sainte-Flavie : pas de surprise pour le ministère de la Faune

Plan rapproché d'un coyote au pelage fauve.

Un coyote

Photo : iStock

Radio-Canada

La présence de coyotes dans la région de Sainte-Flavie n'est pas hors du commun selon une biologiste de la Direction de la gestion de la faune du Bas-Saint-Laurent. Des citoyens disent en avoir observé davantage ce printemps.

Selon la biologiste Élise Roussel-Garneau, on voit plus souvent les coyotes au printemps après une période de disette hivernale. La biologiste souligne que la population de coyotes se tient souvent près des zones agricoles et généralement loin des zones habitées.

Le coyote, c’est un animal qui a su profiter de la création d’habitats grâce au développement de l’agriculture. Donc oui, c’est fort possible que dans certains secteurs agricoles et agroforestiers, on voie la présence de coyotes sur le territoire, explique Élise Roussel-Garneau.

Par contre, elle rappelle que pour des raisons de sécurité, il est fortement déconseillé de les nourrir.

Il est donc préférable de ne pas laisser de nourriture ou de déchets alimentaires qui seraient à leur portée, de garder les animaux domestiques sous surveillance et de les rentrer à l'intérieur la nuit.

Selon le maire de Sainte-Flavie, Jean-François Fortin, des coyotes ont été aperçus par des citoyens dans les environs des rues Bellevue et Ouellet, près de la côte qui mène à Mont-Joli.

Les témoignages de citoyens à ce sujet auraient été plus fréquents cette année. Aucun incident impliquant ces canidés n'a toutefois été rapporté jusqu'à maintenant.

Le maire demande la collaboration des résidents pour éviter que les bêtes ne soient tentées de s'installer sur le territoire de la municipalité.

Il est par ailleurs difficile d’établir la densité de la population des coyotes dans le secteur, indique le ministère de la Faune, qui estime toutefois que leur nombre demeure stable.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Nature et animaux