•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moins de billets disponibles pour la marée blanche

Une foule dans la rue pour un grand évènement.
Les fêtes de rue entourant les matchs des Jets lors des séries éliminatoires continuent d'attirer les partisans. Photo: Radio-Canada / Darren Bernhardt
Pierre-Gabriel Turgeon

Les organisateurs de la fête de rue revoient à la baisse la capacité maximale du site pour le match de jeudi. Cette décision a été prise de concert avec le Service de police de Winnipeg, la compagnie True North et Développement économique Winnipeg.

Pour cette soirée, 11 000 personnes pourront se rassembler au Whiteout pour encourager les Jets. C’est 4000 partisans de moins, par rapport à la capacité établie en vue de la première fête de rue. La configuration du site demeure cependant la même.

« Nos deux soirées les plus occupées de l’année sont la veille du jour de l’An et le Jeudi saint », souligne Dave Dalal, commandant chargé des événements spéciaux à la police de Winnipeg.

« Sachant, année après année, qu’il s’agit possiblement de notre soirée la plus occupée, il faut affecter un nombre suffisant de policiers à cette fête pour qu’elle soit sécuritaire, tout en assurant la sécurité de la population ailleurs dans la ville », précise-t-il.

Il ajoute que l’objectif est de réussir à coordonner les effectifs.

La présidente et directrice générale de l'organisme Développement économique Winnipeg, Dayna Spiring, explique que les organisateurs de la marée blanche souhaitent conserver un environnement sécuritaire pour ceux qui assisteront au rassemblement.

Lorsque la police nous dit qu’elle souhaite réduire la capacité ou faire certaines choses pour assurer la sécurité de la population, nous nous assurons de respecter sa volonté.

Dayna Spiring, PDG, Développement économique Winnipeg

Le comité organisateur estime que 11 500 personnes étaient présentes sur le site lors du deuxième match de la série opposant les Jets de Winnipeg aux Blues de St. Louis.

Les policiers ont procédé à l’arrestation de plusieurs personnes sous l'effet de l'alcool en plus de deux autres impliquées dans une bagarre.

Le vice-président de True North, Kevin Donnelly, la présidente et directrice générale de l'organisme Développement économique Winnipeg, Dayna Spiring et Dave Dalal, commandant chargé des événements spéciaux à la police de Winnipeg ont répondu aux questions des journalistes lors d'un point de presse concernant les fêtes de rue des Jets.Le vice-président de True North, Kevin Donnelly, la présidente et directrice générale de l'organisme Développement économique Winnipeg, Dayna Spiring et Dave Dalal, commandant chargé des événements spéciaux à la police de Winnipeg lors d'un point de presse pour discuter des fêtes de rue des Jets. Photo : Radio-Canada

« Nous avons eu quelques incidents, mais rien d’inattendu », mentionne l’inspecteur Dalal. « C’était planifié, mais pour être en mesure de planifier, nous devons procéder à des ajustements et c’est ce que nous allons faire pour le prochain rassemblement. »

Le vice-président de True North, Kevin Donnelly, est demeuré évasif au sujet du nombre de personnes qui pourraient participer aux fêtes de rue organisées lors des prochains matchs.

« Nous analyserons les résultats de jeudi avec les parties concernées et nous déterminerons un plan par la suite », dit-il.

Manitoba

Hockey