•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Signature de l'entente en santé entre le fédéral et le Manitoba

Le ministre Jim Carr, portant une cravate rouge, parle au podium devant une dizaine de personnes et le drapeau manitobain.
Le député de Winnipeg-Centre-Sud, Jim Carr, était heureux de se joindre au ministre Cameron Friesen pour annoncer la signature d'une entente en santé portant sur la santé mentale et les soins à domicile. Photo: Radio-Canada / Ian Froese
Radio-Canada

Il aura fallu 18 mois de négociations entre Ottawa et Winnipeg, mais l'entente sur le financement de la santé a finalement été signée mardi matin. Cette entente, qui prévoit 182 millions de dollars sur cinq ans, a été entérinée par la province du Manitoba le 1er avril dernier.

Le député de la circonscription de Winnipeg-Centre-Sud, Jim Carr, était présent lors de l'annonce au palais législatif du Manitoba. Il s'est dit heureux de la signature de cette entente sur les transferts en santé, qui prévoit des sommes additionnelles en santé mentale et pour les soins à domicile.

Rien ne peut me décevoir aujourd'hui. Je suis d'humeur à célébrer la coopération de deux gouvernements parce que nous réalisons que c'est dans l'intérêt de nos concitoyens.

Jim Carr, député de Winnipeg-Centre-Sud

L'entente comprend aussi de l'argent pour améliorer les soins palliatifs en milieu rural et le traitement des dépendances. Des fonds doivent également être consacrés à la création d'un programme pour accompagner les parents vivant un deuil natal ou périnatal.

Le ministre provincial de la Santé, Cameron Friesen, a indiqué que son gouvernement allait améliorer les services pour les personnes qui luttent contre les dépendances en ajoutant, par exemple, des lits dans les centres et en mettant sur pied des cliniques d'accès rapide aux médicaments. Il a également souligné le besoin de diminuer le temps d'attente des femmes enceintes pour ces services.

Une entente longuement négociée

Ces dernières semaines, la ministre fédérale de la Santé, Ginette Petitpas Taylor, s'est dite déçue que la négociation de cette entente ait été aussi longue. Son homologue provincial, Cameron Friesen, a reconnu que cela avait été long, mais dit que son gouvernement devait s'assurer de parvenir à la meilleure entente pour le Manitoba.

Rien n'est perdu en raison du temps qui a été nécessaire pour être où nous en sommes aujourd'hui.

Cameron Friesen, ministre de la Santé du Manitoba

Au cours de ces négociations, la province a fait part de sa déception face à l'augmentation moindre du financement en santé proposé par le gouvernement fédéral. En 2016, Ottawa a annoncé que les transferts en santé allaient croître de 3 % et non de 6 % par année comme par le passé. Le premier ministre, Brian Pallister, affirme que le Manitoba perdra 2,2 milliards de dollars en financement, au cours des 10 prochaines années, en raison de ce changement.

Le Manitoba a été la dernière province à s'entendre avec le gouvernement fédéral lorsqu'elle a signé une entente partielle, en août 2017. Les deux ordres de gouvernement se sont alors entendus pour négocier une entente relative à la santé mentale et aux soins à domicile, négociations qui ont duré 18 mois.

Cette entente de 182 millions de dollars, sur cinq ans, comprend une clause possible de renouvellement pour un total de 400 millions de dollars sur 10 ans.

Avec les informations de Ian Froese.

Manitoba

Santé