•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des accusations déposées contre un ancien employé de Penticton après la fusillade qui a fait 4 morts

Trois agents travaillent dans une cour à ramasser des preuves.
Des agents mènent l'enquête sur le terrain d'une maison près de la rue Lakeview, à Penticton, en Colombie-Britannique. Photo: Radio-Canada / Ben Nelms
Radio-Canada

Le suspect dans la fusillade qui a coûté la vie à quatre personnes lundi, John Brittain, 68 ans, fait face à trois chefs d'accusation de meurtre au premier degré et d'un chef de meurtre au deuxième degré. L'accusé est un ingénieur agréé en Colombie-Britannique et ancien employé de la Ville de Penticton.

Deux femmes et deux hommes ont été tués dans trois endroits différents de la ville au cours d'une fusillade d'une heure qui s’est déroulée vers 10 h 30. Le suspect s'est livré aux policiers vers 11 h 30 en se rendant à la réception du détachement local de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), rue Main.

Le surintendant de la GRC, Ted De Jager, affirme que les victimes et le suspect se connaissaient. Les enquêteurs estiment que ces meurtres étaient ciblés.

La police a d'abord été appelée dans le secteur de Lakeview Street et de l'avenue Heales, un quartier résidentiel à proximité du lac Okanagan. Les policiers ont été appelés après que des résidents eurent signalé qu'un homme avait été abattu.

2 agents armés marchent dos à une voiture de la GRC.Des agents de la GRC travaillent près d'une des scènes de crime, sur la promenade Cornwall, à Penticton. Photo : Penticton Herald

Alors que les agents étaient en route, ils ont reçu un second appel indiquant qu'une autre personne avait été touchée par un coup de feu dans le sud de la ville. Le public a été avisé d'éviter complètement le centre-ville ou de rester à l'intérieur.

Lundi, la police a déclaré ne pas avoir déterminé le motif possible de ces meurtres.

Colombie-Britannique et Yukon

Crimes et délits