•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Amos adopte son règlement sur le micropuçage obligatoire

La micropuce est lue grâce à un appareil prévu à cet effet.
La micropuce est lue grâce à un appareil prévu à cet effet. Photo: iStock
Lise Millette

À compter du 1er janvier 2021, tous les chiens et les chats gardés sur le territoire de la Ville d'Amos devront être micropucés. Cette mesure fait partie du règlement sur les animaux adopté lundi soir par le conseil municipal.

La micropuce sera obligatoire, sauf si la procédure d'implantation est contre-indiquée de l'avis d'un médecin vétérinaire.

Pour tous les autres animaux, en attente de l'entrée en vigueur du règlement le 1er janvier 2021, des droits annuels de possession devront être payés et chaque animal recevra un médaillon indiquant son numéro d'enregistrement.

Les animaux non micropucés devront porter le médaillon en tout temps et en cas de perte, celui-ci pourra être remplacé au coût de 10 $.

Les droits annuels sont de 60 $ par chien ou chat non stérilisé. Ils passent à 20 $ pour les animaux stérilisés et micropucés.

Il n'y a pas de droits annuels pour les chiens d'assistance.

Obligations de suivi

Une fois la micropuce implantée, le propriétaire de l'animal devra informer le fournisseur de la micropuce de tout changement de coordonnées, et ce, dans les 30 jours.

Abitibi–Témiscamingue

Politique municipale