•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des programmes autochtones offerts à la bibliothèque de Calgary

Des autochtones assis autour d'une table en train de discuter
Le cercle d'orientation autochtone de la bibliothèque centrale de Calgary est ouvert à tous. Photo: Bibliothèque de Calgary
Radio-Canada

La bibliothèque centrale de Calgary a lancé lundi une gamme d'initiatives gratuites pour tous ceux qui possèdent une carte de bibliothèque. Il y est désormais possible d'y apprendre des langues propres à des communautés des Premières Nations et d'entrer en contact avec l'art autochtone.

Créés avec un financement provincial de 1 million de dollars, ces programmes permettent à toute personne inscrite à la bibliothèque d’avoir accès à des œuvres d'art, à des cours de langue, à des conseils d’aînés autochtones, à des récits, à des conférences, à des spectacles et à d’autres initiatives culturelles autochtones.

Alyana Many Guns, responsable de la conception des services aux Autochtones pour la bibliothèque, explique que ce n’est que très récemment que les membres autochtones qui vivent dans une réserve ont été autorisés à s'abonner à la bibliothèque sans frais. Avant, ils devaient payer un montant annuel de 120 $ comme tous les autres non-résidents de la ville.

C’est un pas dans la bonne direction.

Alyana Many Guns, responsable de la conception des services aux Autochtones pour la bibliothèque

C’est donc un bon début pour inviter les gens à entrer dans la bibliothèque et à utiliser les services, dit-elle.

Lancé en marge de la déclaration des Nations unies désignant 2019 Année internationale des langues autochtones, ce programme de Calgary est associé au centre des langues autochtones de la bibliothèque, annoncé en janvier dernier.

Cercle d'orientation des aînés

Alors que le décor de la bibliothèque contient de nombreuses œuvres d'art et qu'il est inspiré par des thèmes autochtones, la présence de la communauté à l'intérieur de la bibliothèque est encore plus visible au quatrième étage, dans le cercle d'orientation des aînés.

Nous avons des aînés qui viennent tous les jours et qui fournissent des conseils et racontent des histoires afin de transmettre des informations culturelles, explique Alyana Many Guns.

Les réunions du cercle d'orientation des aînés se déroulent autour d'une table et des chaises conçues par une artiste de Calgary, Glenna Cardinal.

Selon elle, il est primordial de concevoir des œuvres d'art qui ont également des utilisations quotidiennes.

Les chaises provenaient de l'ancienne bibliothèque, mais Glenna Cardinal les a réinventées en utilisant des couvertures Pendleton et de la peau d'orignal fumée.

Dans la table en noyer laminé, des objets autochtones sont encastrés, notamment des fossiles, des pierres, un arbre poussant dans un rocher, une croix symbolisant les pensionnats et d’autres objets, comme une plume noire rappelant la question des femmes autochtones assassinées ou disparues.

Programmes de langue

Vue de l'intérieur de la bibliothèque de Calgary.La bibliothèque de Calgary compte près de 5 000 entrées par jour, soit 800 000 au total depuis le jour de l'ouverture. Photo : Radio-Canada / Dave Dormer

La responsable de la conception des services aux autochtones pour la bibliothèque a exprimé son enthousiasme à propos des programmes de langues autochtones de la bibliothèque.

Nous allons lancer les programmes linguistiques du Traité 7 et examiner les populations autochtones urbaines afin de voir comment nous pouvons nous connecter avec elles et comment nous pouvons soutenir et entretenir leur culture et leur langue, a-t-elle ajouté.

La programmation linguistique sera divisée en trois groupes différents comprenant un programme de langue familial, un programme pour les jeunes et un programme pour adultes. Les deux derniers programmes débuteront à l'automne.

Dans notre culture et dans la plupart des cultures autochtones, nous apprenons ensemble.

Alyana Many Guns, responsable de la conception des services aux autochtones pour la bibliothèque

Nous apprenons ensemble, en famille, car une fois que vous apprenez votre langue, il est important que vous ayez quelqu'un avec qui parler pour que ça continue, conclut-elle.

Alberta

Histoire