•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’acquisition du navire Saaremaa serait sur le point d'être annoncée

Les informations de Nicolas Lachapelle
Radio-Canada

La Société des traversiers du Québec (STQ) confirmera vraisemblablement demain l'acquisition du navire Saaremaa comme traversier de relève permanent

Le Saaremaa est ce navire qui est entré en collision avec un autre bateau à son port d'attache, en Allemagne à la fin du mois de mars. Le navire était déjà convoité par la STQ au moment de l'accident.

Il s’agit d’une transaction internationale complexe qui n’est toujours pas officialisée. La STQ réserve ses commentaires pour une conférence de presse prévue mercredi.

Radio-Canada a appris que le Saaremaa a changé de couleur et bat pavillon de Saint-Vincent et les Grenadines, un état des Antilles. C’est ce qui arrive généralement lorsqu’un bateau change de main et doit traverser les eaux internationales.

On peut donc s’attendre à ce que le navire devienne la propriété de la STQ quand il aura traversé les eaux internationales.

Le Saaremaa a une capacité de 600 passagers 120 véhicules.

Il pourrait naviguer facilement dans les eaux glacées sans être techniquement désigné comme un brise-glace, ce que devrait confirmer la STQ mercredi.

Questionné sur l’efficacité du bateau dans les glaces, le ministre des Transports, François Bonnardel, estime qu’il sera adéquat dans des glaces « normales ». Un bateau similaire, Le Qajaq W, fait le travail à Terre-Neuve, a-t-il commenté. Dans des conditions normales de glace, on peut opérer. On a eu un hiver extrêmement difficile avec des conditions de glace hors normes.

Bas-Saint-Laurent

Économie