•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un plateau de tournage aménagé en plein cœur de Trois-Rivières

Façade de la Taverne royale recouverte de toiles d'araignée.
La Taverne royale, rue Royale, a été transformée pour le tournage de Saint-Sacrifice. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Ne vous surprenez pas si vous voyez de drôles de personnages se promener dans le quartier Saint-Philippe, à Trois-Rivières. Les abords du parc Victoria servent de décor au tournage d'un court métrage, Saint-Sacrifice, qui met en vedette le comédien Luc Picard.

Le comédien croit tellement au projet qu’il est même devenu coproducteur du court métrage et a accepté un moindre cachet pour que l’argent soit plutôt investi dans le film.

Luc Picard sur le plateau de Saint-Sacrifice.Luc Picard tient le rôle principal dans Saint-Sacrifice, un court-métrage tourné à Trois-Rivières. Photo : Radio-Canada

Une centaine de personnes travaillent au tournage et à la production de Saint-Sacrifice.

Jean-Claude Leblanc devant une machine d'arcade.Jean-Claude Leblanc réalise Saint-Sacrifice, tournée dans le quartier Saint-Philippe de Trois-Rivières. Photo : Radio-Canada

La production cinématographique est menée par le réalisateur originaire de Gentilly Jean-Claude Leblanc. Son court métrage précédent, Cauchemar capitonné, a été présenté dans de nombreux festivals et a reçu plusieurs prix.

Un tournage de nuit qui attire les curieux

Le tournage du court métrage, qui se fait principalement de nuit, est bien visible dans les rues de Trois-Rivières.

Quelques rues du secteur autour du parc Victoria sont fermées pendant la nuit. La Taverne royale a été transformée, recouverte de peinture grise et de fausses toiles d’araignée. Les artisans du film ont même déplacé de la neige recouverte de cendres dans tout le parc.

Une zone pour les curieux qui veulent assister au tournage a été aménagée à l’angle des rues Royale et Laurier.

Saint-Sacrifice devrait être présenté à compter de l’été prochain.

Mauricie et Centre du Québec

Cinéma