•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le ministre Champagne veut des solutions pour Bombardier

Le ministre fédéral de l'Infrastructure et des Collectivités, François-Philippe Champagne, était à La Pocatière, lundi.

Le ministre fédéral de l'Infrastructure et des Collectivités, François-Philippe Champagne, était à La Pocatière lundi.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le ministre fédéral de l'Infrastructure et des Collectivités, François-Philippe Champagne, affirme qu'il faut passer « en mode solution » afin de maintenir les emplois et l'expertise à l'usine Bombardier de La Pocatière.

Dans le cadre d'une visite au Bas-Saint-Laurent, lundi, le ministre Champagne a rencontré les travailleurs et les dirigeants de l'usine. Contrairement au premier ministre du Québec, François Legault, il ne s'est pas engagé à imposer un seuil minimal de contenu local aux contrats octroyés par son gouvernement.

Il affirme cependant que c'est une option qui est étudiée.

Si c'était simple [d'imposer un seuil minimal de contenu local], ce serait déjà fait, par contre c'est pas parce que c'est complexe qu'on ne peut pas regarder des éléments de solution.

François-Philippe Champagne, ministre fédéral de l'Infrastructure et des Collectivités

Le ministre a ajouté que son gouvernement veut investir 25 milliards de dollars au cours des 10 prochaines années pour favoriser le transport collectif au pays. On doit voir comment on peut concrétiser ces investissements-là en emplois chez nous, a-t-il affirmé.

Avec la collaboration de Patrick Bergeron

Bas-Saint-Laurent

Emploi