•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un Canadien qui a transporté des migrants à un tunnel condamné aux États-Unis

L'entrée d'un tunnel souterrain.
Le tunnel ferroviaire qui relie Windsor à Détroit Photo: Radio-Canada / Katerina Georgiva
Radio-Canada

Un chauffeur de taxi canadien qui gagnait de l'argent supplémentaire en conduisant des immigrants désespérés à un tunnel ferroviaire sous la rivière Détroit a été condamné lundi à purger 16 mois de prison aux États-Unis.

Juan Garcia-Jimenez, un citoyen canadien de 53 ans originaire du Guatemala, a pleuré lors des procédures devant un tribunal fédéral américain. Je suis désolé pour ce que j’ai fait, a-t-il déclaré au juge.

Outre une peine de prison, il a été condamné à une amende de presque 9000 $, soit le montant payé par six personnes qui avaient été interceptées l’année dernière lorsqu’elles sont sorties à pied du côté du tunnel à Détroit.

Le tunnel de 2,5 km est utilisé par les trains de fret circulant entre l’Ontario et les États-Unis. La procureure adjointe américaine Susan Fairchild a souligné le caractère risqué de ce passage : la passerelle mesure seulement 43 cm de large et est en mauvais état.

M. Garcia-Jimenez déposait les gens à une entrée de tunnel à Windsor, en Ontario, et repartait en voiture. Neuf personnes arrêtées par des agents des services frontaliers l’ont identifié comme étant l’homme qui les avait aidées à quitter le Canada à différents moments de l’année dernière.

En raison de la nature clandestine de cette activité, il n’y a aucun moyen de savoir avec certitude combien de fois il a fait passer des étrangers aux États-Unis dans le passé, soutient Mme Fairchild dans un document de cour.

D’innombrables étrangers auraient pu entrer illégalement aux États-Unis avec son aide.

M. Garcia-Jimenez avait été arrêté en août alors qu’il tentait d’entrer à Détroit pour célébrer son anniversaire de mariage.

Avec les informations de La Presse canadienne

Immigration

Justice et faits divers