•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’algorithme anti-fausses nouvelles de YouTube confond l’incendie de Notre-Dame avec le 11 septembre

Des étincelles remplissent l'air alors que des pompiers de Paris pulvérisent de l'eau pour éteindre les flammes lors de l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris.
Des étincelles remplissent l'air alors que des pompiers de Paris pulvérisent de l'eau pour éteindre les flammes lors de l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, le 15 avril 2019. Photo: Reuters / Philippe Wojazer
Karl-Philip Vallée

Alors que la cathédrale Notre-Dame de Paris est la proie des flammes, lundi, un algorithme de détection des fausses nouvelles de YouTube a associé des diffusions en direct de cet événement aux attentats du 11 septembre 2001, rapporte Motherboard.

Le « panneau d’informations » de YouTube, une fonction lancée aux États-Unis l’an dernier, doit permettre d’obtenir des informations neutres et vérifiées sur des sujets controversés. Ce panneau s’affiche automatiquement sous des vidéos contenant des contenus pouvant répandre de la désinformation ou porter à confusion.

Dans le cas de l’incendie de Notre-Dame de Paris, le panneau affichait des informations sur les attentats terroristes du 11 septembre 2001 à New York, où des écrasements d’avion avaient causé l’effondrement des tours jumelles du World Trade Center. En plus d’une courte description des attaques de 2001, le panneau contenait une photo et un lien vers le site de l’Encyclopædia Britannica, une encyclopédie réputée.

Ce panneau s’est affiché sous des diffusions en direct d’au moins deux chaînes d’information américaines : CBS et NBC, indique Motherboard. Au moment où le panneau était en ligne, aucune information officielle ne permettait de conclure qu’il s’agissait d’un incendie criminel ni d’un attentat terroriste. Les autorités estimaient plutôt que l’incendie avait probablement été déclenché accidentellement dans le cadre de travaux de restauration de l’édifice.

« Nous sommes profondéments attristés par l’incendie en cours à la cathédrale Notre-Dame, a indiqué un porte-parole de YouTube à Motherboard. L’an dernier, nous avons lancé les panneaux d’information avec des liens vers des sources externes comme l’Encyclopædia Britannica et Wikipédia pour les questions sujettes à la désinformation. Ces panneaux sont activés de façon algorithmique et nos systèmes font parfois des erreurs. Nous désactivons les panneaux pour les diffusions en direct en lien avec l’incendie. »

Jeff Yates, un journaliste spécialisé dans la vérification des faits, surveille de près le travail des géants du web dans ce domaine depuis plusieurs années. Il déplore qu’une situation du genre se soit produite, mais il admet ne pas être surpris.

« Les réseaux sociaux causent des problèmes avec leurs algorithmes, puis essaient de les réparer avec d'autres algorithmes, explique M. Yates. Il ne faut pas se surprendre que quelque chose du genre arrive. »

« Dans ce cas-ci, c'est extrêmement pernicieux parce que confondre ce drame avec les attentats du 11 septembre associe directement l'incendie de la cathédrale aux théories du complot sur le 11 septembre, poursuit-il. Sans mentionner de conspiration, on fait quand même un lien. Il va falloir que YouTube nous explique pourquoi son outil a choisi la page de l’Encyclopaedia Britannica sur le 11 septembre et non, par exemple, celle sur la cathédrale elle-même. »

Avec les informations de Motherboard

Fausses nouvelles

Techno