•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des visages familiers à la Maison de la culture de Gatineau en 2019-2020

Un collage d'images présentant les visages de Mike Ward, Véronic DiCaire, Éric Lapointe et Mariana Mazza.
La salle Odyssée de la Maison de la culture de Gatineau lance sa programmation 2019-2020. Photo: Radio-Canada
Christelle D'Amours

Les habitués de la Maison de la culture de Gatineau seront en terrain connu avec les 125 spectacles de théâtre, musique, humour et variétés de la saison 2019-2020 dévoilée lundi soir. C'est toutefois sans oublier une programmation estivale empreinte de légèreté, grâce à une nouvelle terrasse en mode 5 à 7.

Si la salle Odyssée misait l’an dernier sur une programmation théâtrale bonifiée, elle y va d’un statu quo avec 10 productions en 2019-2020. Cela dit, trois pièces célébrant 40 ans sur les planches attirent l’attention.

D’abord, une toute nouvelle mouture de Broue ramènera Benoit Brière, Martin Drainville et Luc Guérin pour six représentations de la pièce quarantenaire dès octobre 2019.

Ensuite, le texte de Denise Boucher reprendra vie dans l’oeil de la metteure en scène Sophie Clément avec le passage de Les fées ont soif en décembre, suivi en janvier par Les Voisins réunissant entre autres Rémi-Pierre Paquin, Pier-Luc Funk et Brigitte Lafleur.

Les six artistes posent ensemble devant des verres de bière.De gauche à droite et de haut en bas : Martin Drainville, Benoît Brière et Luc Guérin prennent la relève de Michel Côté, Marcel Gauthier et Marc Messier dans la mythique pièce Broue Photo : Radio-Canada / Louis-Philippe Ouimet

Le public retrouvera par ailleurs les François Bellefeuille, Jérémy Demay, Julien Lacroix, Marianna Mazza, André Sauvé et autres humoristes qui reviennent en Outaouais pour des énièmes supplémentaires. Les nouveaux spectacles de Michel Barrette, Mike Ward (Noir), et Martin Petit (Martin Petit à 107 000 km/h) amèneront quant à eux un vent de fraîcheur.

De tout pour les mélomanes

Alors que la pianiste Alexandra Strélinski fera résonner la musique instrumentale d’Inscape en janvier prochain, la Franco-Ontarienne Véronic DiCaire mettra une fois de plus les pieds dans la région, pour y présenter son troisième spectacle en mai 2020.

En chanson, la MCG flirte avec les nouveautés, dont celles de Michel Louvain, qui viendra défendre La belle vie sur scène, ou encore Corneille, qui offira Parce qu’on s’aime. Alors qu’on sait que Les Cowboys Fringants fréquentaient les studios d’enregistrement en début d’année, peut-on présumer qu’ils présenteront le nouveau matériel d'un 10e album? Dans tous les cas, le public pourra compter sur leur présence à Gatineau en décembre prochain.

Encore une fois cette année, la montée du country se reflètera dans la programmation de la MCG qui compte sur l’artiste originaire de l’Outaouais Matt Lang, le Beauceron Robby Johnson et Brigitte Boisjoli (Women) - accompagnée sur scène de Laurence Jalbert, Luce Dufault et Cindy Bédard - pour combler ce public.

Sont également attendus sur scène Émile Proulx-Cloutier (Marée haute), Éric Lapointe et Alex Nevsky en supplémentaires. Matt Holubowski, qui venait auparavant à Gatineau à salle Jean-Despréz, s’offrira cette fois la salle Odyssée en février 2020 pour jouer son folk feutré.

Il est en nomination au Gala Adisq 2017Le musicien et chanteur Matt Holubowski Photo : Radio-Canada / Mathieu Valiquette

Pour la rentrée, il faudra déménager

Durant l’été 2019, le public pourra encore choisir entre la version climatisée (Philippe Laprise, Boucar Diouf, Louis-José Houde, dans la salle Odyssée) ou les soirées en plein air de la programmation extérieure Côté jardin (Hugo Lapointe, Andréanne A. Malette et Noir silence, entre autres).

Les mercredi soirs en formule-terrasse à l’Espace T, la nouveauté version 5 à 7 de la MCG, créeront également des occasions de consommer de la culture durant la belle saison.

À compter du 19 août, l’humour surtout - ainsi que quelques spectacles en chanson - devra déménager.

L'humoriste Boucar Diouf devant une voileL'humoriste Boucar Diouf Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Des travaux au niveau des infrastructures de ventilation à la salle Odyssée s’étaleront jusqu’à la mi-octobre, obligeant les humoristes tels Patrick Groulx, Guillaume Wagner, Maxim Martin, ainsi qu'une poignée d'artistes musicaux comme Kevin Parent, Tire le Coyote ou Nathalie Simard, à occuper les planches de la scène de l’école polyvalente Nicolas-Gatineau.

Ottawa-Gatineau

Musique