•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les tournois sportifs franco-ontariens, une histoire d'identité et de dépassement

Un article d'un journal
Un article d'un journal après un tournoi francophone Photo: Radio-Canada / Frédéric Cusson
Marie-Eve Dumulong

Il y a plus de 40 ans, en février 1975, l'enseignant Daniel Fraser mettait sur pied un premier tournoi francophone de l'histoire ontarienne. Adressés aux jeunes des écoles secondaires de langue française, ces tournois, souvent appelés « tournois francos », permettent aux jeunes athlètes de se dépasser dans leurs disciplines de prédilection, de découvrir la francophonie ontarienne et ses différentes régions.

Ces grands rassemblements sportifs se déroulent quelques fois par année afin d'accueillir les jeunes athlètes de sport d’équipe, dont le basketball, le volleyball, le hockey et le soccer.

Ils sont organisés bénévolement par des professeurs, des écoles hôtes, et surtout voyagent de ville en ville dans la province.

En Ontario, on a le tournoi OFSAA qui est provincial et pour toutes les écoles secondaires anglaises, mais on n’avait absolument rien pour les écoles françaises.

Daniel Fraser, fondateur de différents tournois francophones

Les tournois franco-ontariens, une tradition qui traverse les générations

En 1975, M.Fraser était loin de se douter que 44 ans plus tard, les compétitions sportives francophones seraient toujours présentes et populaires auprès des jeunes franco-ontariens.

Daniel Fraser en entrevue à Radio-CanadaDaniel Fraser, fondateur du premier tournoi sportif franco-ontarien Photo : Radio-Canada / Frédéric Cusson

Le premier tournoi franco créé en 1975 a eu lieu à Hanmer, aujourd'hui un secteur du Grand Sudbury, à l’école secondaire où M.Fraser enseignait l’éducation physique.

Il regroupait 23 équipes provenant d’écoles francophones des quatre coins de la province. Ce premier tournoi était une façon de prendre sa place comme équipe sportive francophone en Ontario. Sortir de l’ombre des anglophones, fraterniser en français et afficher ses vraies couleurs.

Un livre historiqueLes premières archives d'un tournoi francophone en Ontario Photo : Radio-Canada / Frédéric Cusson

Nos jeunes francophones, ils sont isolés, ils sont minoritaires, moi je trouvais que c’était important qu’il puisse être fière de leur équipe, de leur école et d’être fiers d’être francophones en Ontario.

Daniel Fraser, fondateur de tournois francophones

Passer le flambeau

Un homme tenant des médailles Lucien Gava, pionnier des tournois franco-ontariens Photo : Radio-Canada / Colin Côté-Paulette

Daniel Fraser a organisé des tournois de 1975 à 1985. En 1986, il a passé le flambeau. Quelques professeurs passionnés ont pris la relève, dont Lucien Gava, qui en 1991, a organisé le premier tournoi Franco fille de basketball.

C’était les filles qui me demandaient, monsieur, pourquoi on n’a pas un tournoi? J’étais professeur d’histoire à ce moment-là et le rôle de la femme n’était pas au même niveau que ce l’est maintenant. Je voyais le besoin et on l’a eu.

Lucien Gava, organisateur.

Daniel Fraser et Lucien Gava souhaitent que ces compétitions sportives perdurent à travers le temps et que la relève soit là pour les années à venir. Aux dires de M.Gava, les tournois francophones c’est une fraternité, c’est une grande famille!

Toronto

Sports