•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Incendie de Notre-Dame de Paris : une vague internationale de sympathie

Vitraux de la cathédrale Notre-Dame de Paris

Vitraux de la cathédrale Notre-Dame de Paris

Photo : Getty Images / Consu1961

Radio-Canada

L'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris suscite une vague internationale de réactions de tristesse et de sympathie à l'image de ce qu'elle inspire, toutes croyances confondues. La cathédrale gothique est inscrite au patrimoine de l'humanité depuis 1991 et l'UNESCO compte bien aider la France dans la restauration de ce témoin historique et spirituel.

La directrice de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Audrey Azoulay, s’est empressée d'affirmer, dans un message sur Twitter, qu'elle se tient aux « côtés de la France pour sauvegarder et réhabiliter ce patrimoine inestimable ».

« Notre-Dame de Paris appartient à l'humanité tout entière. Elle a inspiré tant d'écrivains, tant de peintres, tant de philosophes, tant de visiteurs venant de partout », a écrit le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker dans un communiqué en français.

« Notre-Dame de toute l'Europe »

« Notre-Dame de Paris est Notre-Dame de toute l'Europe. Nous sommes tous avec Paris aujourd'hui », a écrit de son côté Donald Tusk, président du Conseil européen, sur son compte Twitter.

Le premier ministre belge Charles Michel a aussi lancé un message sur Twitter. « Notre-Dame de Paris en feu, une immense émotion, Victor Hugo, une part de l'Histoire de France, de l'Europe. Mes pensées et mon soutien pour nos Amis français. »

« 850 ans de notre histoire »

« Une triste nouvelle pour notre histoire et notre patrimoine culturel universel », a tweeté le premier ministre espagnol Pedro Sanchez. [...] Les flammes détruisent 850 ans de notre histoire, de notre architecture, peinture, sculpture. Ce sera difficile à oublier. La France peut compter sur nous pour retrouver la grandeur de son héritage », a-t-il encore tweeté.

L'ambassade du Maroc à Paris a dit « partager l'immense émotion des Parisiens et des Français » face à l'incendie qui ravage « un des plus beaux symboles de l'histoire française ».

« Rome embrasse Paris »

La mairesse de Rome Virginia Raggi a lancé ce baiser sur Twitter en ajoutant que « les images de l'incendie dans la cathédrale de Notre-Dame font vraiment mal. Les Romains sont aux côtés des citoyens parisiens. Une pensée pour tous les Français. Nous soutenons le maire @Anne--Hidalgo en ce moment très terrible », a-t-elle ajouté.

La chancelière allemande Angela Merkel a, elle, salué un « symbole de la France et de notre culture européenne ».

« Notre-Dame en feu frappe aussi nos coeurs, a de son côté tweeté le chef de la diplomatie allemande, Heiko Maas. Nos pensées vont à tous les services d'urgence et à nos amis français. Avec eux, nous espérons que l'incendie ne fera pas de victime. »

« La tristesse de Londres »

De l’autre côté de la Manche, le maire de la capitale britannique a déclaré que Londres se tenait aux côtés de Paris.

« Scènes déchirantes de la cathédrale Notre-Dame en flammes. Londres est dans la tristesse avec Paris aujourd'hui, et dans l'amitié toujours », a déclaré le maire Sadiq Khan sur Twitter.

La première ministre écossaise Nicola Sturgeon a eu ces mots. « C'est vraiment terrible. Quelle tragédie culturelle non seulement pour Paris et la France, mais pour le monde. »

Le président américain Donald Trump a jugé « terrible » d'assister à l'impressionnant incendie, conseillant aux secours d'« agir vite ».

« C'est si terrible d'assister à ce gigantesque incendie à Notre-Dame de Paris. Peut-être faudrait-il utiliser des bombardiers d'eau pour l'éteindre. Il faut agir vite », a tweeté M. Trump.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Histoire

International