•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

C.-B. : Un homme en garde à vue après la mort de 4 personnes dans une fusillade à Penticton

2 agents armés marchent dos à une voiture de la GRC.
Des agents de la GRC travaillent près d'une des scènes de crime,sur la promenade Cornwall, à Penticton. Photo: Penticton Herald
Radio-Canada

Selon la Gendarmerie royale du Canada (GRC), deux femmes et deux hommes ont perdu la vie, lundi matin, dans une fusillade dite « ciblée » près du centre-ville de Penticton, en Colombie-Britannique.

La GRC dit avoit été informée de la fusillade vers 10 h 30, environ 1h avant que le suspect de 60 ans se livre aux autorités.

Les corps des victimes ont été retrouvés dans un rayon de 5 kilomètres près du centre-ville. L'une d'elles est morte dans le premier lieu de la fusillade près de l’Avenue Westminster, alors que les deux autres sont mortes « dans des zones suburbaines », selon le surintendant de la région d'Okanagan-Similkameen Sud, Ted De Jager.

La GRC a ouvert une enquête et « continue de rechercher toute autre personne qui pourrait avoir été blessée au cours de cet incident » dit Ted De Jager.

De nombreux officiers ont été envoyés dans les quartiers autour de l’avenue Eckhardt, de la promenade Lakeshore et de la rue Power, selon Ted De Jager.

Un peu plus tôt dans la journée, la GRC de cette ville de la vallée de l’Okanagan avait demandé au public de rester à l’intérieur et d’éviter le centre-ville pendant que les forces de l’ordre tentent de régler un « incident grave en cours ».

M. De Jager admet qu’il s’agit d’un « événement profondément troublant » pour la communauté.

Shelly Halvorson en a été témoin alors qu'elle se trouvait dans son bureau, à J & E Automotive Services, et elle a entendu « quatre ou cinq » bruits s'apparentant à des « pops ».

« Je pensais que c'était notre machine à pneus », explique-t-elle.

En l’espace de quelques minutes, ajoute-t-elle, des véhicules de police ont soudainement envahi le secteur.

Une fois dehors, elle dit avoir vu un homme allongé sur une pelouse. À ce moment-là, les agents de la police ont exhorté le public à se mettre à l’abri.

« Je n'ai jamais vécu quelque chose de pareil », dit Shelly Halvorson. « Je ne suis pas du tout à l'aise. »

Colombie-Britannique et Yukon

Incidents et catastrophes naturelles