•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rues minées à Lac-à-la-Tortue : des navettes pour 55 élèves

Plusieurs rues du secteur Lac-à-la-Tortue à Shawinigan sont minées de crevasses.
Plusieurs rues du secteur Lac-à-la-Tortue à Shawinigan sont minées de crevasses. Photo: Radio-Canada / Yoann Dénécé
Radio-Canada

La Commission scolaire de l'Énergie a trouvé une solution temporaire au problème de transport scolaire du secteur Lac-à-la-Tortue à Shawinigan. Dès mercredi matin, deux autobus de chantier transporteront les élèves de leur maison aux deux points d'embarquement du chemin de la Vigilance et du chemin des Daniel ainsi que du chemin Saint-Timothée et de l'avenue du Tour du Lac.

Les parents avaient été avisés vendredi sur l'heure du souper que les trois transporteurs scolaires, Autobus Paul-Le Jeune, Daniel Rancourt, Autobus de l'Énergie, n'étaient plus en mesure d'effectuer les parcours habituels en assurant la sécurité des élèves, et ce, dès lundi.

Le directeur général de la Commission scolaire de l’Énergie, Denis Lemaire, affirme être au courant des problèmes depuis le 27 mars, mais ce n’est que vendredi après-midi que les transporteurs ont contacté la Commission scolaire.

Cette décision de louer d’un autre transporteur spécialisé a été prise lundi matin, à la suite de nombreuses plaintes de parents. Les nouveaux autobus devraient être assez résistants pour circuler en toute sécurité dans les rues minées.

On ne savait pas que ça existait des autobus de chantier qui sont à suspension à air et on va essayer ça à partir de mercredi matin, donc il va y avoir des autobus qui vont passer dans les circuits et amener les jeunes jusqu’au point d’embarquement, assure M. Lemaire.

Caroline Raiche, mère de trois enfants qui fréquentent trois écoles différentes, se dit soulagée. Moi je suis contente qu’ils aient trouvé une solution, c’est juste dommage qu’on ait dû bouger autant de choses pour qu’il y ait une décision qui soit prise. Je suis satisfaite de cette décision, pourvu que le transport se fasse.

Les parents qui ont préféré envoyer leurs enfants au service de garde lundi et mardi, plutôt que de les amener aux points d'embarquement, n'auront pas à payer non plus.

Dommages majeurs aux autobus

On le savait qu’il y avait des problèmes, mais on avait toujours espoir que l’entrepreneur [Allen - Entrepreneur général] prennent ses responsabilités et faut croire que ce n’est pas de ma juridiction de gérer les routes, donc on a une problématique, a déclaré le directeur général.

Denis Lemaire, directeur général de la Commission scolaire de l'Énergie.Denis Lemaire, directeur général de la Commission scolaire de l'Énergie. Photo : Radio-Canada

On parle de deux conducteurs qui sont en CNESST et deux autres en devenir pour huit autobus, c’est quand même majeur.

Denis Lemaire, directeur général de la Commission scolaire de l’Énergie

Les dommages sur les autobus s’élèveraient à plus de 13 500 $. L’autobus étant brisé, il y avait des retards. C’est assez majeur, des lames de suspension, des bielles de conduite, également des problématiques de pare-brise, ajoute Denis Lemaire.

Allen - Entrepreneur général, ne s’est toujours pas prononcé sur la situation qui perdure à Lac-à-la-Tortue depuis plusieurs semaines. Pour l’instant, aucune date de début de travaux d’asphaltage n’a été annoncée par le Ville de Shawinigan.

Mauricie et Centre du Québec

Justice et faits divers