•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Engouement pour la formation rémunérée de préposé aux bénéficiaires

Une élève feuillette un manuel scolaire sur la formation de préposé aux bénéficiaires.

Trois centres de formation professionnelle offrent le nouveau programme

Photo : Radio-Canada

Louis Gagné

Le téléphone ne dérougit pas dans les trois établissements d'enseignement professionnel de la région de Québec qui offrent la nouvelle formation rémunérée de préposé aux bénéficiaires. Le programme est à ce point populaire que le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Capitale-Nationale annonce l'ajout d'une cohorte à l'automne.

« C'est vraiment au-delà de nos espérances. Il y a 125 personnes qui se sont inscrites à la formation en à peine un mois. Pour nous, c'est spectaculaire », se réjouit la directrice des ressources humaines et des communications du CIUSSS, France Goudreault.

Le CIUSSS de la Capitale-Nationale s’est associé aux centres de formation professionnelle Fierbourg, Portneuf et Charlevoix pour offrir un programme rémunéré de préposé aux bénéficiaires.

Les élèves qui s’y inscrivent recevront une rémunération d’environ 15 000 $ durant la phase pratique de leur formation. Le CIUSSS garantit aux élèves un poste permanent dès la fin de leurs études.

C'est vraiment la voie de l'avenir. C'est qu'on ne peut plus tenter de recruter des gens qui n'existent pas. Donc, il faut les former.

France Goudreault, directrice des ressources humaines et des communications, CIUSSS de la Capitale-Nationale

« Du jamais-vu »

France Goudreault affirme que l’initiative vise à combler la pénurie criante de main-d’œuvre dans les établissements de santé administrés par le CIUSSS de la Capitale-Nationale. Elle mentionne que 397 postes de préposés aux bénéficiaires et d’auxiliaires en santé et services sociaux sont à combler.

« C'est énorme. C'est du jamais-vu », confie Mme Goudreault.

Soixante-quinze élèves répartis dans trois cohortes vont commencer leur formation ce printemps au Centre de formation professionnelle Fierbourg, de Québec. Une quatrième suivra à l’automne.

Deux autres cohortes de 25 élèves chacune s’ajouteront en septembre dans les centres de Portneuf et de Charlevoix.

Aides de service

Pendant la pause estivale, les élèves pourront travailler comme aides de service dans les centres d’hébergement du CIUSSS de la Capitale-Nationale.

« Ils vont pouvoir faire de l’occupationnel avec les résidents, faire manger ceux qui n’ont pas de problèmes particuliers ou s’occuper des loisirs, précise France Goudreault. Ils acquièrent des compétences tout en étant en apprentissage en milieu de travail. »

Les aides services gagnent en moyenne un salaire de 19,69 $ de l’heure, comparativement à 22 $ pour les préposés aux bénéficiaires.

Avec les informations de Camille Simard

Québec

Formation professionnelle