•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aérospatiale : Québec donne un coup de pouce à trois projets montréalais

Un point de presse dans les locaux d'Aéro Montréal.

Le ministre Pierre Fitzgibbon (archives)

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

La Presse canadienne

Environ 175 emplois seront créés dans le cadre de trois projets reliés à l'industrie aérospatiale auxquels Québec accorde un coup de pouce, soit sous forme d'aide financière, soit par des incitatifs fiscaux.

Le ministre de l'Économie et de l'Innovation, Pierre Fitzgibbon, en a fait l'annonce lundi à Montréal, dans le cadre de la Semaine internationale de l'aérospatiale.

Les emplois ainsi créés seront « des jobs payantes », qualifiées, dans la recherche et le génie notamment, a souligné le ministre Fitzgibbon.

Plus précisément, 100 emplois d'ici les trois prochaines années seront créés par la néerlandaise TMC Global, qui veut implanter un siège social à Montréal notamment. Cette entreprise est spécialisée en génie, en technologie et en science. Elle bénéficiera d'incitatifs fiscaux de Québec.

De même, AP&C revêtements et poudres avancées a reçu 9,5 millions de dollars pour agrandir ses installations de Saint-Eustache, ce qui contribuera à la création de 75 emplois. Cette entreprise, reliée à GE Additive, est spécialisée dans les poudres pour impression 3D. Ses produits sont présentement utilisés par les industries aérospatiale et biomédicale.

Finalement, l'Institut de recherche technologique Saint-Exupéry, de Toulouse, en France, bénéficiera d'incitatifs fiscaux pour implanter une antenne à Montréal. Cet institut travaille dans le domaine de l'intelligence artificielle appliquée à l'aérospatiale.

« On est ouvert à toute forme d'aide à toutes les entreprises qui vont venir faire du Québec un écosystème attirant et attractif de l'aérospatiale. Et on fait beaucoup de travail dans les PME et on va continuer à en faire », a souligné le ministre de l'Économie et de l'Innovation.

Quelque 2300 représentants de l'industrie aérospatiale, provenant notamment des petites et moyennes entreprises québécoises, participent cette semaine à la Semaine internationale de l'aérospatiale. Les participants y discuteront notamment de véhicules aériens autonomes et de l'aviation dans le domaine de la défense.

Par ailleurs, le ministre Fitzgibbon a assuré lundi qu'il n'était pas question qu'Investissement Québec absorbe Montréal International – une possibilité évoquée par La Presse+ récemment. Il a également nié qu'il avait passé outre la suggestion d'une firme de chasseurs de têtes pour éventuellement nommer Guy Leblanc, de PricewaterhouseCoopers, à la tête d'Investissement Québec. « C'est faux », a-t-il lancé, avant de préciser qu'il fera une annonce à ce sujet dans les prochains jours.

Industrie aérospatiale

Économie