•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des couches lavables fabriquées en Gaspésie

Des couches lavables fabriquées en Gaspésie
Radio-Canada

Depuis un an, Marie-Josée Roy et sa fille Anne-Marie fabriquent des couches réutilisables en tissu. L'engouement se fait ressentir au point où les commandes pour ces couches lavables proviennent d'un peu partout au Québec et au Canada.

Au départ, Anne-Marie confectionnait ces couches lavables avec sa mère pour son plus jeune bébé. Rapidement, grâce au bouche-à-oreille, la demande a explosé.

Et grâce au commerce en ligne, la petite entreprise n’a plus de barrière, même si elle confectionne son produit à même le sous-sol de la maison familiale à Gaspé.

Marie-Josée Roy coud une couche en tissu.Marie-Josée Roy, cofondatrice de Créations Roy Photo : Radio-Canada

On en a vendu un peu partout : Montréal, Alberta, Terre-Neuve, dans les Laurentides, aussi.

Marie-Josée et Anne-Marie Roy, cofondatrices de Créations Roy

Une question d’écologie et d’économie

On évalue d’ailleurs qu’une couche lavable équivaut à 300 couches à usage unique.

Si beaucoup de gens font le choix des couches réutilisables pour des raisons environnementales, certains y voient aussi une grande économie d’argent.

Quand on utilise les couches lavables, si on se tient à 24 ou 30 couches par enfant jusqu'à la propreté, ça peut être une différence de 600 $ et jusqu'à 2500 ou 3000 $ pour des couches jetables, explique Anne-Marie Roy.

Anne-Marie devant un bureau.Anne-Marie Roy, cofondatrice de Créations Roy Photo : Radio-Canada

Des subventions sont également données aux parents qui choisissent les couches lavables dans certaines municipalités pour diminuer l’enfouissement et l’empreinte écologique.

Aux Îles-de-la-Madeleine, par exemple, 100 $ sont remis aux parents.

De plus en plus, je vois des familles qui utilisent des couches lavables, affirme Anne-Marie. En ayant un incitatif, elle croit que davantage de familles pourraient se tourner vers cette option.

Pour la suite, les cofondatrices de Créations Roy souhaitent que leur projet reste modeste, puisqu’elles le font comme loisir pour passer du temps ensemble.

D’après le reportage de Martin Toulgoat

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Entrepreneuriat