•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'actualité qui a marqué la fin de semaine

Radio-Canada

Tiger Woods renoue avec la gloire au Tournoi des maîtres, nouvelles manifestations à Montréal contre le projet de loi sur la laïcité et la Québécoise Édith Blais serait toujours vivante, en Afrique. Petit résumé de l'actualité qui a marqué la fin de semaine.


Coup de maître pour Tiger Woods

Tiger Woods célèbre sa victoire après avoir enfilé le veston vert.Tiger Woods célèbre sa victoire après avoir enfilé le veston vert. Photo : Getty Images / Kevin C. Cox

Cela faisait bientôt 15 ans que Tiger Woods n'avait plus remporté le Tournoi des maîtres, à Augusta, aux États-Unis. Après avoir côtoyé les bas-fonds professionnels et personnels, le golfeur a renoué avec la gloire, dimanche, en enfilant de nouveau le célèbre veston vert du champion. À défaut d'être enlacé par son père, comme à sa première victoire sur ce terrain, en 2002, il a plutôt pris son fils dans ses bras après avoir joué le coup de la victoire.


Nouvelles manifestations à Montréal contre le projet de loi 21

Une foule de manifestantsPlusieurs centaines d'opposants au projet de loi 21 sur la laïcité de l’État se sont réunis dimanche devant le centre communautaire Bernard-Lang, à Côte-Saint-Luc, à Montréal. Photo : Radio-Canada / Mélissa Francois

Des manifestations ont été organisées à deux endroits de la métropole québécoise, dimanche, pour dénoncer l'intention du gouvernement caquiste d'interdire le port de signes religieux pour certains employés de l'État. Des élus municipaux, provinciaux et fédéraux, mais aussi des employés d'une commission scolaire ont ainsi défilé avec pour objectif de forcer le premier ministre François Legault à modifier son projet de loi.


Édith Blais et Luca Tacchetto seraient en vie

La Canadienne Édith Blais et son ami, Lucas Tacchetto.La Québécoise Édith Blais et son ami italien, Lucas Tacchetto. Photo : Facebook

Lueur d'espoir pour le couple formé d'Édith Blais et Luca Tacchetto, portés disparus pendant un voyage en Afrique : selon le gouvernement du Burkina Faso, la Québécoise et son compagnon italien seraient toujours en vie. Un porte-parole de cet État africain n'a cependant pas fourni beaucoup de détails, indiquant seulement être « certain que leur vie n'est pas en danger ». Les deux adultes sont portés disparus depuis la mi-décembre.


Le fils de Gilles Duceppe se lance en politique

Alexis Brunelle-Duceppe lors de son discoursAlexis Brunelle-Duceppe a annoncé sa candidature samedi matin à Alma. Photo : Radio-Canada / Rosalie Dumais-Beaulieu

Au Bloc québécois, tel père tel fils? Alexis Brunelle-Duceppe, fils de l'ex-chef du Bloc québécois Gilles Duceppe, est devenu samedi candidat à l'investiture de ce parti dans Lac-Saint-Jean, et son nom pourrait ainsi apparaître sur les bulletins de vote aux prochaines élections fédérales en octobre. M. Brunelle-Duceppe sera entre autres conseillé par son père.


Le cannabis, six mois plus tard

Des feuilles d'un plan de cannabis dans une serreAvec la légalisation du cannabis, on assiste aux premiers pas d'une nouvelle industrie agricole. Photo : Radio-Canada / La semaine verte

Une demi-année après la légalisation du cannabis au pays, où en sommes-nous? L'industrie encore naissante du cannabis légal n'a pas fini de surmonter des obstacles, y compris dans les provinces où la mise en vente s'est effectuée plus rapidement... et où les détaillants ont subi des pénuries.


Est-il encore possible de parvenir à la réconciliation?

Jane Philpott et Jody Wilson-Raybould assises côte à côte lors d'une conférence de presse.L'expulsion des deux députées Jane Philpott et Jody Wilson-Raybould du caucus libéral aurait mis à mal la stratégie de réconciliation avec les Premières Nations. Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

L'expulsion des députées Jody Wilson-Raybould et Jane Philpott du caucus libéral fait encore couler de l'encre, et plus particulièrement chez les Premières Nations, pour qui ce geste témoigne d'un possible abandon de la politique de réconciliation mise de l'avant par le premier ministre Justin Trudeau et ses troupes.


Bonne semaine!

Société