•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le complexe Desjardins reçoit 100 athlètes de nage artistique

Des nageuses ont la tête sortie de l'eau.
Des nageuses de l'équipe rimouskoise Photo: Radio-Canada / Marie-Christine Rioux
Marie-Christine Rioux

Une centaine de jeunes filles ont participé à la Coupe Jeunesse de nage artistique qui s'est tenue cette fin de semaine à Rimouski. Les athlètes, âgées de 10 à 12 ans, provenaient des quatre coins du Québec.

Il s'agissait de la première compétition de nage artistique, anciennement appelée nage synchronisée, à se tenir au complexe sportif Desjardins de Rimouski.

La présidente du conseil d'administration du club Vivelo de Rimouski, Marie-Ève Dubé, a affirmé que les organisateurs ont dû s'adapter aux nouvelles installations.

Il y a des fenêtres et des reflets dans l'eau. Si les juges ne sont pas assez hauts, ils ne verront pas tout ce qui se passe. Ils n'auront pas un oeil juste pour bien juger la routine des athlètes. Donc, on les a surélevés pour qu'ils soient plus hauts que le niveau de l'eau, explique-t-elle.

Mme Dubé ajoute que plusieurs spectateurs sont venus la voir pour lui dire qu'ils appréciaient les nouvelles installations aquatiques rimouskoises.

Vous êtes très chanceux à Rimouski, d'avoir de belles installations comme ça, s'est exclamé Pierre Dionne qui s'est déplacé de Drummondville avec sa fille pour la compétition.

Des nageuses ont les jambes sorties de l'eau, en chandelleDes nageuses en pleine exécution de leur routine d'équipe Photo : Radio-Canada / Marie-Christine Rioux

À l'issue de la Coupe Jeunesse, les 10 meilleures athlètes en solo et en duo dans la catégorie U12 Aspirante obtiendront un laissez-passer pour la dernière compétition provinciale de l'année.

Les filles du club Vivelo ont elle aussi pris part à la compétition.

Dans les dernières années, on a toujours été en mesure de tirer notre épingle du jeu. [...] C'est un niveau qui est quand même très élevé, dans le U12, avoue l'entraîneuse-chef du club Vivelo, Valérie Hudon.

Selon elle, ce sont les détails des routines qui permettent aux équipes de se démarquer aux yeux des juges.

C'est certain qu'il faut aller chercher beaucoup de finesse, dans les mouvements. Le niveau de difficulté aussi. Toutes les petites particularités vont être payantes.

Valérie Hudon, entraîneuse-chef du club Vivelo

Quelques jeunes rimouskoises se sont démarquées cette fin de semaine. La routine en duo d'Alexia Jean et de Charlotte Thibodeau a notamment décroché la 6e place.

Justine Mathurin et Alexia Jean ont également fait bonne figure en habiletés aquatiques.

La dernière compétition, la Coupe du président, se tiendra du 18 au 20 mai à Drummondville.

Bas-Saint-Laurent

Compétitions sportives