•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Éboulement sur la route 132 à Routhierville

Une falaise dont une partie s'est effondrée sur la route.
Les causes de l'affaissement de la falaise sont indéterminées pour le moment. Photo: Radio-Canada / Joane Bérubé
Radio-Canada

L'affaissement d'une partie d'une falaise a forcé la fermeture de la route 132, samedi, dans le secteur de Routhierville. La route a pu être partiellement rouverte, mais la circulation se fait en alternance sur environ 500 mètres, en raison de la présence de roches et de gravier sur la route.

Le ministère des Transports a posé un muret de béton et des cônes oranges pour sécuriser le secteur. Des feux de circulation temporaires ont aussi été installés de part et d’autre du tronçon.

Un camion rouge sur une route où sont installés des cônes oranges et des murets de béton.La circulation s'effectue en alternance depuis dimanche matin. Transports Québec ignore quand la situation sera rétablie. Photo : Radio-Canada / Joane Bérubé

Les causes de l’incident sont difficiles à établir, selon le porte-parole de Transports Québec, Gilles Payer. Est-ce à dire si c’est le printemps, si c’est la fonte de neige, c’est à déterminer.

La circulation se fait en alternance vers la sortie sud du pont de Routhierville.

Transports Québec ignore quand les deux voies seront à nouveau ouvertes.

Gilles Payer précise que de petits éboulements sont encore en cours, dans le secteur. La situation n’est pas complètement maîtrisée ou sécuritaire, indique M. Payer.

Les équipes du Ministère continueront d’observer l'état de la falaise et tenteront de découvrir la cause de cet éboulis.

Un muret de ciment devant une falaiseUne équipe de Transports Québec analysera la situation avant la réouverture de la route. Photo : Radio-Canada / Joane Bérubé

Le Ministère recommande la vigilance dans le secteur puisque des éboulis pourraient aussi survenir à d’autres endroits.

Là où c’est escarpé, c’est sujet à risques. C’est toujours bien indiqué par le fameux pictogramme qu’on voit sur le bord des routes, sur fond jaune, rappelle le porte-parole de Transports Québec.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Circulation