•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sensibiliser les amateurs de plein air aux risques d'incendie de forêt

Un pompier dans la forêt brûlée.
Travail d'un pompier à Labrieville, l'an dernier Photo: SOPFEU
Radio-Canada

La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) s'est déplacée au salon Expo-Nature de Rimouski pour sensibiliser les amateurs de chasse, de pêche ou de plein air aux risques d'incendie en forêt lors de leurs activités.

Comme le soutient l'agente à la prévention et aux communications à la SOPFEU, Isabelle Gariépy, près des trois quarts des incendies de forêt au Québec sont de cause humaine.

On est là pour sensibiliser les gens, leur donner de petits trucs : comment bien éteindre un feu de camp, les brûlages printaniers, quoi faire plutôt que de brûler du gazon ou brûler des choses qui pourraient atteindre la forêt, explique-t-elle.

Une vue sur les différents exposants de l'ExpoLe Salon Expo-Nature 2019, à Rimouski Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

Selon Isabelle Gariépy, plus de 45 incendies de forêt ont été signalés sur le territoire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie l'an dernier. La moyenne est d'une vingtaine par année pour ces deux régions combinées.

On a eu un été un petit peu plus sec, indique Mme Gariépy.

Elle ajoute que la SOPFEU a également profité de l'Expo-Nature pour présenter le métier de pompier forestier à ses visiteurs.

Quelque 80 exposants étaient présents cette fin de semaine au salon Expo-Nature de Rimouski.

D'après les informations de Maya Arseneau

Bas-Saint-Laurent

Prévention et sécurité