•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'unité d’obstétrique de l’hôpital de La Sarre est rouverte

Hôpital de La Sarre
L'Unité d'obstétrique de l'hôpital de La Sarre en Abitibi-Ouest a rouvert ses portes. Photo: Radio-Canada / Émilie Parent-Bouchard
Émilie Parent Bouchard

Les femmes enceintes de l'Abitibi-Ouest peuvent de nouveau se présenter à l'hôpital de La Sarre pour accoucher. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue (CISSS AT) a annoncé la réouverture de l'unité de natalité et d'obstétrique de l'établissement depuis minuit.

La députée de la CAQ pour Abitibi-Ouest se réjouit, et parle d'une très bonne nouvelle.

Suzanne Blais ajoute que la mobilisation de la population pour le maintien de ce service qu'elle qualifie d'essentiel a pesé dans la balance.

On sentait un cri d'alarme, on sentait une grande souffrance, on sentait une grande inquiétude des gens, de la population du secteur de La Sarre, dit-elle. Et la mobilisation et tout ça a fait que Mme McCann a bien réalisé et tout le Ministère a réalisé que c'était un problème majeur, que c'était un service et non une spécialité.

La députée souligne aussi le travail du CISSS de l'Abitibi-Témiscamingue dans le dossier. Je souligne aussi le travail du CISSS AT qui nous a toujours mis au fait de ce qui se passait, dit-elle.

Elle ajoute d'ailleurs faire confiance tant au Ministère qu'au CISSS de l'Abitibi-Témiscamingue pour la suite des choses.

On souhaite que ce soit définitif, que ce soit une ouverture permanente, insiste-t-elle. Et je laisse la direction du CISSS AT et le Ministère, c'est à eux de travailler ensemble, moi je ne suis que le relayeur et je ne veux pas faire d'ingérence dans ce dossier.

Le maire de La Sarre, Yves Dubé ajoute que la ministre de la Santé, Danielle McCann, envoie ainsi un signal positif à la population. Selon lui, il faut cependant demeurer à l'affût quant au maintien des services de proximité, ainsi qu'au recrutement de la main-d’œuvre.

Il souligne d'ailleurs le travail qu'il qualifie de « remarquable » du comité citoyen mis en place pendant la crise.

L'unité d'obstétrique-natalité était fermée depuis le 21 février dernier.

La ministre de la Santé, Danielle McCann, avait annoncé il y a quelques jours la réouverture de l'unité, confirmant le prêt à court terme de dix infirmières de l'extérieur de la région au Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue.

Abitibi–Témiscamingue

Établissement de santé