•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les amateurs de pêche se préparent à prendre d'assaut les plans d'eau

Un pêcheur
Les pêcheurs sont confiants de pouvoir prendre d'assaut les plans d'eau dès l'ouverture de la pêche. Photo: Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau
Émilie Parent Bouchard

Malgré le printemps tardif, les amateurs de pêche sont confiants de pouvoir prendre d'assaut les plans d'eau de la région dès l'ouverture de la pêche. Les plus aguerris savent qu'ils devront peut-être manoeuvrer avec la glace pour l'ouverture de la pêche à la truite, le 26 avril.

Le conférencier et guide de chasse et de pêche Normand Hotte s'inquiète cependant de voir l'ouverture de la pêche au doré et au brochet, le 17 mai, coïncider avec la fraie de ces espèces de poissons très prisées.

Quand ça va ouvrir, il va y avoir encore de la glace, les femelles n'auront pas pondu, ça fait que quand la glace va fondre, vous allez pouvoir pêcher, il va y avoir des femelles brochets, des femelles du doré présentes. Vous allez en prendre, ils ont de grosses bedaines. Quand vous voyez qu'ils ont une grosse bedaine et que c'est des femelles, remettez-les à l'eau s'il vous plaît. C'est pour la relève, pour vous-mêmes, pour faire de meilleures pêches, recommande le pêcheur.

L'agent de protection de la faune du bureau de Témiscamingue Marc-André Baril assure tout de même que les pêcheurs pourront prendre d'assaut les lacs de la région dès le 17 mai.

Il note que la règlementation en vigueur prévoit déjà la remise à l'eau des plus gros poissons, dont les femelles gestantes.

Depuis quelques années, il y a déjà le règlement [qui précise] la gamme de tailles du doré qui s'applique, donc les gros dorés doivent être remis à l'eau [ce qui inclut normalement les femelles gestantes], précise l'agent.

Il ajoute que même si une fraie peut-être tardive dans l'année, la saison de l'ouverture reste la même. Donc, c'est certain pour ce qui est de la bonne santé d'un cours d'eau, c'est important de remettre les femelles à l'eau si elles sont en train de frayer, c'est moins dommageable pour un cours d'eau. Si elles sont en train de pondre leurs oeufs, c'est certain qu'il va y avoir des oeufs qui vont s'échapper du poisson en tant que tel. Mais en général, la majeure partie du temps se fait après la fraie, à moins d'une exception comme on a vécu l'an passé.

Le 29e Salon régional camping, loisirs, chasse et pêche bat son plein cette fin de semaine aux arénas Jacques-Laperrière et Réjean-Houle de Rouyn-Noranda.

Conférenciers, amateurs de plein air, pourvoyeurs et autres commerçants d'articles reliés à la chasse, la pêche et le plein air y présentent de nombreuses nouveautés.

Abitibi–Témiscamingue

Chasse et pêche