•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La rivière Chaudière sous haute surveillance à Lévis et en Beauce

Le reportage de Pierre-Alexandre Bolduc
Charles D'Amboise

L'état de la rivière Chaudière est surveillé de très près, en Beauce, alors que le cours d'eau est sorti de son lit dans le centre-ville de Saint-Georges. Un avis d'inondation majeure avait été lancé samedi soir, un peu avant minuit.

« Les commerces de la 1re Avenue ont de l'eau dans les sous-sols, mais ils sont tous équipés de pompes. Actuellement, l'eau s'évacue au même rythme qu'elle rentre dans les sous-sols », mentionne le directeur des opérations à la sécurité civile de la Municipalité, Jean Savard.

Bien que la situation cause des ennuis à bon nombre de riverains, le directeur du service incendie à Saint-Georges, Sylvain Veilleux, assure que la situation « n'est pas alarmante ».

« C’est habituel. Les sous-sols sont équipés de pompes. Il n’y a pas de dommages. […] Les gens sont au courant, ils savent qu’année après année, il y a un danger possible. »

Inondation dans une résidence de Saint-GeorgesLe sous-sol d'une résidence située sur l'avenue de la Chaudière, à Saint-Georges, a été inondé. Photo : Radio-Canada / Hans Campbell

Plusieurs employés de l’équipe de sauvetage sont sur place pour effectuer de la surveillance.

Le maire de Saint-Georges, Claude Morin, reste optimiste dans les circonstances.

« On la connaît, notre rivière. On sait qu’elle peut être dangereuse, mais actuellement, ce n’est pas le cas », souligne-t-il.

Déjà vendredi, la Municipalité suivait la situation de près et avait décidé de fermer l'accès à l'île Pozer. L'an dernier, ce secteur avait été totalement inondé.

Évacuations à Lévis

Du côté de Lévis, une trentaine de résidences aux abords de la rivière Chaudière dans le secteur de la Place Couture ont été évacuées préventivement.

Selon Réjean Pérusse, chef aux opérations du Service incendie de Lévis, l'eau a monté subitement dans cette zone. On qualifie tout de même l'incident de « mineur ».

Cette situation survient alors qu'une tempête printanière s'amène sur la province et doit toucher la Beauce ainsi que la grande région de Québec dès ce soir.

Selon Environnement Canada, de 25 à 40 millimètres de pluie sont attendus. De nombreux cours d'eau de la province font l'objet d'une surveillance accrue en raison d'un risque d'inondation.

Québec

Conditions météorologiques