•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Travaux sur Elgin : l'initiative Game of Cones à la rescousse des commerçants

Des gens profitent du beau temps sur la terrasse d'une brasserie.
Une nouvelle initiative veut attirer les clients sur la rue Elgin durant les travaux Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Aux prises avec une clientèle en baisse, les commerçants de la rue Elgin, à Ottawa, veulent atténuer l'impact des travaux en cours sur l'artère à l'aide d'un nouveau passeport magasinage. L'initiative parodie la populaire série télévisée Game of Thrones (Le Trône de fer), qui devient pour l'occasion Game of Cones, que l'on pourrait traduire en français par « Jeu de cônes ».

Ça peut nous aider à garder nos clients. [...] Ça nous permet de montrer aux gens que la rue Elgin est toujours en activité, indique TJ Fu, gérant du café Happy Goat. Il a déjà rempli le passeport de plusieurs acheteurs.

M. Fu dit avoir observé une baisse de 30 % de ses revenus depuis le début des travaux de réfection en janvier. Le chantier force la fermeture de l'artère à la circulation sur une distance d'un kilomètre, entre les rues Somerset et Catherine.

Pour pallier la baisse d'achalandage qui en découle, le passeport Game of Cones propose aux clients de devenir admissibles au tirage de chèques-cadeaux d'une valeur de 2500 $, à dépenser dans les commerces de la rue Elgin.

Les participants doivent accumuler une étampe pour chaque tranche d'achat de 10 $ dans l'un des 48 commerces participants, et ce, du 12 avril au 12 mai. Une fois 10 étampes accumulées, le client peut remettre son passeport dans 1 des 8 commerces servant de point de chute. Un même client peut remplir autant de passeports qu'il le souhaite.

C'est une façon pour les propriétaires de s'unir et d'encourager les gens à descendre dans la rue, explique le propriétaire du St. Louis Bar & Grill, Luke Rochefort. Ses ventes ont diminué dans les derniers mois, mais il blâme davantage les rigueurs de l'hiver que les travaux en cours.

Un homme répond aux questions d'une journaliste.Le propriétaire du St. Louis Bar & Grill, Luke Rochefort Photo : Radio-Canada

Solidarité dans le quartier

Les résidents croisés sur la rue Elgin dimanche ont tous à coeur de soutenir l'activité économique sur l'artère, en dépit des difficultés causées par le chantier.

Il faut faire le mieux qu'on peut avec cette situation ennuyante. Il faut rester positifs et soutenir les entreprises locales, affirme Dakota Edwards, qui habite le secteur.

C'est toute une aventure de circuler dans le quartier, mais les gens doivent quand même se déplacer pour appuyer les commerçants, avance de son côté Lauren Hughes, une autre résidente du quartier.

Les nombreux clients attablés aux terrasses sont toutefois unanimes quant à la nécessité des travaux actuels, même s'ils perturbent l'ambiance et le décor habituels.

La rue Elgin deviendra meilleure, croit Robert Maddock. Il faut juste que les gens et les commerçants soient encore là à la fin du chantier.

Avec les informations de Florence Ngué-No

Ottawa-Gatineau

Infrastructures