•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une agriculture 100 % bio au Lac-Saint-Jean?

Le reportage de Flavie Villeneuve
Radio-Canada

Un agriculteur de Saint-Félicien, Carl Bouchard, a lancé un mouvement bien particulier il y a quelques jours. Il aimerait voir l'ensemble du Lac-Saint-Jean se tourner vers l'agriculture biologique d'ici 2050.

La ferme Bouchard artisan bio a une certification biologique depuis 40 ans. Elle est une précurseure dans la région et souhaite voir les autres entreprises agricoles lui emboîter le pas.

Pour atteindre son rêve de devenir la première région biologique au monde, Carl Bouchard est conscient qu'il faut changer les mentalités des consommateurs et aussi des producteurs.

Il ne faut pas faire du bio pour faire du bio. Il faut que chaque ferme bio soit rentable et bien étudiée. Des fois, ça peut prendre des périodes de transitions importantes avant de devenir une ferme biologique. Il faut convaincre les agriculteurs, la population, les grossistes et toutes les personnes d'embarquer, soutient l’agriculteur félicinois.

La MRC du Domaine-du-Roy compte déjà 60 producteurs biologiques. Carl Bouchard affirme que le respect du cahier des charges assure la rentabilité de la ferme.

Même si son projet est ambitieux, sa démarche séduit plusieurs intervenants du domaine qui croient aux atouts de la région.

On a un rôle d'expliquer aux gens pourquoi ce produit-là peut être plus cher. L'autre chose, si la production augmente, le prix va peut-être baisser aussi, explique le propriétaire du IGA Saint-Félicien, Yvon Lamontagne.

L’Union des producteurs agricoles (UPA) du Saguenay-Lac-Saint-Jean voit d’un bon œil l’idée de Carl Bouchard.

Tout le monde met l'épaule à la roue pour la recherche, pour avancer là-dedans. On pourrait faire des pas de géants. On pourrait être différents de toutes les régions. Nous, à l'UPA, on ne peut pas être contre ça. On parle d'une agriculture durable, c'est un pas.

Mario Théberge, président régional de l'UPA

Le mouvement de Carl Bouchard est déjà encouragé par les différents secteurs de la production à la vente. Le premier pas est peut-être posé pour une transition vers une agriculture 100 % biologique au Lac-Saint-Jean.

D’après le reportage de Flavie Villeneuve

Saguenay–Lac-St-Jean

Agriculture