•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alexis Brunelle-Duceppe annonce sa candidature pour le Bloc québécois

Alexis Brunelle-Duceppe a annoncé sa candidature samedi matin à Alma. Photo: Radio-Canada / Rosalie Dumais-Beaulieu
Radio-Canada

C'est officiel. Le fils de Gilles Duceppe est candidat à l'investiture pour le Bloc québécois dans Lac-Saint-Jean. Alexis Brunelle-Duceppe en a fait l'annonce samedi matin, lors d'un rassemblement militant à Alma.

L’homme a vu son père tenir les rênes du Bloc québécois pendant 15 ans.

Maintenant, c'est à son tour de se lancer, avec tout le bagage que cette figure paternelle a pu lui transmettre.

J'ai grandi là-dedans depuis que je suis tout petit. J'ai un super conseiller qui est là au téléphone, à l'autre bout du fil, pour m'aider. En même temps, je suis le fils à Gilles Duceppe, mais j'ai un prénom […] J'ai vraiment hâte de me mettre à l'action, ça fait longtemps qu'il y a des rumeurs qui circulent, mais il fallait que je rencontre les militants avant, que j'en parle avec ma famille, avec mon employeur aussi, explique Alexis Brunelle-Duceppe.

Montréalais d'origine, il a adopté la région il y a deux ans. Sa candidature était grandement attendue par l'actuel chef du parti, Yves-François Blanchet.

Tableau sur le Bloc québécoisLe Bloc québécois a été fondé en 1993. Photo : Radio-Canada

Alexis Brunelle-Duceppe travaille actuellement pour Produits forestiers Résolu à Alma, lui qui était auparavant dans l'industrie du cinéma. Ses priorités électorales concernent le bois d'oeuvre, les producteurs laitiers et les grands projets industriels de la région, comme celui de GNL Québec.

Je suis content que mon gars ait choisi son coin de pays qui n'est pas le mien, mais qui est le Lac, et on s'est habitués à venir souvent […] Je pense qu'Yves-François va avoir quelqu'un de solide dans son équipe, soutient Gilles Duceppe.

S'il remporte l'investiture, Alexis Brunelle-Duceppe affrontera le libéral Richard Hébert et le conservateur Jocelyn Fradette.

Une candidate dans Chicoutimi-Le Fjord

Par ailleurs, Valérie Tremblay, l'actuelle présidente de la formation politique dans la région, a quant à elle annoncé sa candidature à l’investiture dans Chicoutimi-Le Fjord, vendredi soir.

Valérie Tremblay est enseignante. Elle a été élue comme présidente régionale du Bloc québécois en août 2018. Elle était alors très enthousiaste à l’idée de participer à la refonte du parti.

Personne n’a encore manifesté son intérêt pour la circonscription de Jonquière, qui s’appellera dorénavant Jonquière–Haut-Saguenay.

Le Bloc québécois a pour objectif de gagner les trois circonscriptions régionales en octobre prochain.

Saguenay–Lac-St-Jean

Politique fédérale