•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une grande occasion se présente pour les Raptors en séries

Deux joueurs de basketball sur le terrain

Le joueur étoile des Raptors Kawhi Leonard (2) et le garde de point Kyle Lowry (7) auront tous les deux un rôle-clé pour Toronto pendant les séries.

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Matthew Cullen

Pour les Raptors de Toronto, la saison était tout simplement une formalité. Quelque chose qu'il fallait faire, mais qui ne signifiait pas grand-chose. Ce qui compte pour cette équipe, c'est sa performance en séries. Après 82 « entraînements », le jour est enfin arrivé.

Samedi soir, la vraie saison commence pour les Raptors qui affronteront le Magic d’Orlando à l’aréna Banque Scotia au premier tour des séries de la NBA.

Toronto (58-24) a répondu à toutes les attentes en finissant en 2e place dans l'Association de l’Est.

Orlando (42-40) a terminé bien plus loin en 7e position, mais les Raptors ne peuvent pas prendre cette série à la légère. Le Magic a conclu la campagne en remportant 11 des 13 derniers matchs et affiche l’une des meilleures défenses dans la ligue.

N’oublions pas que les Raptors et le Magic ont coupé la poire en deux cette saison en quatre rencontres.

L'entraîneur-chef des Raptors Nick Nurse semble incrédule après une décision de l'arbitre pendant un match.

L'entraîneur-chef des Raptors Nick Nurse

Photo : Associated Press / Chuck Burton

Ils jouent tellement bien, commente l’entraîneur-chef des Raptors Nick Nurse lors d’un point de presse vendredi.

Ils ont un bon entraîneur… Ils sont responsables avec le ballon. Ils ne donnent pas de points faciles aux autres équipes. Ils ont une équipe vraiment athlétique.

Malgré le succès récent du Magic, les Raptors restent les grands favoris pour remporter cette série.

Le joueur étoile Kawhi Leonard a eu une excellente saison avec la formation torontoise malgré le fait qu’il ait été mis de côté pour 22 des 82 matchs.

Au début de la campagne, les Raptors s’étaient mis d’accord que la priorité était d’avoir Leonard bien reposé et en bonne santé pour commencer les séries. Mission accomplie.

Il ne faut pas oublier que Leonard n’avait pu jouer que neuf matchs la saison précédente avec les Spurs de San Antonio à cause d’une blessure.

Leonard en bonne santé classe les Raptors parmi les meilleures équipes de la NBA.

La menace LeBron n’est plus

Les Cavaliers de Cleveland, menés par LeBron James, ont éliminé les Raptors à trois reprises dans les années précédant son départ vers l’Ouest américain, l’été dernier.

Maintenant que James a rejoint les Lakers de Los Angeles, la route vers le succès n’a jamais été plus dégagée. Cependant, Nick Nurse souligne que son équipe préfère ne pas penser aux échecs du passé.

Parmi nos joueurs, aucun ne vit dans le passé, dit-il.

Personne ne parle de LeBron. Nous sommes une nouvelle équipe.

Les Raptors n’ont jamais réussi à remporter un championnat de la NBA dans leur existence, soit depuis la saison 1995-1996. Toronto n’a même pas atteint la finale. Ainsi, l’attaquant des Raptors Danny Green pense que les supporteurs dans tout le pays ont assez attendu.

La passion pour le basketball est là au Canada. Le Canada est connu pour le hockey et la crosse, mais le basketball n’est pas loin, explique-t-il.

J’ai vu des photos des supporteurs devant le stade au Jurassic Park [la zone de rassemblement pour les amateurs à Toronto], et à quel point c’est une ambiance de fou. Tout le monde à Toronto me dit “Bonne chance dans les séries”. Ils prennent le jeu très au sérieux.

Basketball

Sports