•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Surf de voiture : un jeune homme de Québec dans un état critique

La police de Québec est intervenue sur les lieux de l'accident pour faire la lumière sur cette affaire.

Photo : Radio-Canada / Marc-André Turgeon

Charles D'Amboise

Un jeune homme de 24 ans se trouve dans un état critique après avoir été impliqué dans un accident de surf de voiture, vendredi soir, à Québec.

L’événement est survenu à 20 h, sur la rue des Franciscains, dans le quartier Montcalm.

« La victime était agrippée après un véhicule alors qu’[elle] était sur une planche à roulettes. Le véhicule était en mouvement et pour une raison inexpliquée, la victime est tombée au sol et est tombée inconsciente », explique porte-parole de la police de Québec, David Poitras.

Le conducteur du véhicule, Dustin Duggan, a comparu ce matin par visioconférence au palais de justice de Québec. Le jeune homme de 20 ans est accusé de conduite dangereuse et de négligence criminelle causant des lésions.

Il a été libéré sous promesse de comparaître le 18 juillet prochain.

Une pratique dangereuse

De nombreux cas de surf de véhicule ont été répertoriés au Québec au cours des 10 dernières années.

« C’est à la fois se tenir en équilibre sur un véhicule ou se faire tirer en vélo ou en planche à roulettes », explique porte-parole de la Société de l'assurance automobile du Québec, Gino Desrosiers.

Depuis, le gouvernement a resserré sa législation pour ce genre d’infraction. « En vertu du Code de la sécurité routière, autant la personne qui conduit que la personne qui fait du surf de véhicule peuvent être sanctionnées », ajoute-t-il.

Ceux qui s’y adonnent s’exposent à une amende pouvant varier de 1000 $ à 3000 $ et à 12 points d’inaptitude.

En moyenne, 55 amendes relatives au surf de voiture sont remises chaque année au Québec, selon M. Desrosiers.

Québec

Accident de la route